Kandalakcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kandalakcha
(ru) Кандалакша
Blason de Kandalakcha
Héraldique
Drapeau de Kandalakcha
Drapeau
Kandalakcha
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Mourmansk Oblast de Mourmansk
Code postal 184040
Code OKATO 47 408
Indicatif (+7) 81533
Démographie
Population 30 575 hab. (2019)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 67° 10′ nord, 32° 25′ est
Altitude 20 m
Superficie 665 000 ha = 6 650 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation XIe siècle
Statut Ville depuis 1938
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Kandalakcha
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mourmansk
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Mourmansk
City locator 14.svg
Kandalakcha
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Kandalakcha
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Kandalakcha
Liens
Site web Site officiel
Sources

Kandalakcha (en russe : Кандалакша ; en finnois : Kantalahti ; en carélien : Kannanlakši) est une ville de l'oblast de Mourmansk, en Russie. Sa population s'élève à 30 575 habitants en 2019.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kandalakcha est située au fond du golfe de Kandalakcha, dans la mer Blanche. Kandalakcha se trouve au-delà du cercle polaire, à 205 km au sud de Mourmansk et à 1 298 km au nord de Moscou[1].

La ville est le centre administratif du raïon de Kandalakcha et de l'arrondissement urbain du même nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les découvertes archéologiques témoignent de l'habitat à l'âge de pierre.

Des documents médiévaux parlent du peuple sami qui vivait dans la région.

La localité existe depuis le XIe siècle. Avec tout le sud de la péninsule de Kola, elle fut incorporée, au XIIIe siècle, à la république de Novgorod. En 1478, elle fut annexée au grand-duché de Moscou.

Le village de Kantalahti est mentionné pour la première fois en 1526. C'était un important centre de pêche, de chasse et de commerce, où une église fut construite. En 1553, le monastère de Kantalahti fut créé, et il effectua un travail missionnaire parmi les Sâmi[2].

Au cours de son histoire, Kantalahti fut attaquée à plusieurs reprises par des envahisseurs. Les Suédois pillèrent et brûlèrent Kantalahti en 1590[3], une troupe de Cosaques de Lituanie détruisit le village en 1613[2] et les Anglais l'incendièrent en 1855[3].

La construction de la voie ferrée de Mourmansk en 1915 et 1916 amena de nombreux nouveaux habitants dans la région.

Pendant la guerre civile russe, les gardes rouges finlandais et les forces caréliennes arrêtèrent l'attaque finlandaise de Kantalahti au printemps 1918. Plus tard, la région fut occupée par des troupes anglaises et américaines[2].

En 1920, Kantalahti fut incorporée à la Commune des travailleurs de Carélie, qui devint plus tard la République socialiste soviétique autonome de Carélie[2].

La construction d'un port de mer débuta en 1915 et la voie ferrée Moscou – Mourmansk traversant la ville fut ouverte en 1918. Kandalakcha accéda au statut de ville en 1938.

Population[modifier | modifier le code]

La population de Kandalakcha a connu une diminution rapide depuis la dislocation de l'Union soviétique, passant de 54 000 à 30 000 habitants.

Recensements (*) ou estimations de la population[4]

Évolution démographique
1897 1926 1937 1939 1959 1970
4004 19515 58222 17238 22242 656
1979 1989 2002 2010 2013 2014
45 43054 08040 56435 65434 12733 542
2015 2016 2017 2018 2019 2020
32 94532 59232 03431 32930 575-

Religion[modifier | modifier le code]

Culte orthodoxe : église de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste, construite en 2005.

Économie[modifier | modifier le code]

La principale entreprise de la ville est l’Usine d’aluminium de Kandalakcha (Кандалакшский алюминиевый завод, КАЗ, Kandalakchski aliouminievy zavod, KAZ), appartenant au groupe SUAL (СУАЛ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. a b c et d (ru) Karelija: entsiklopedija. Tom 2, Petrozavodsk, Petropress, (ISBN 978-5-8430-0125-4), p. 15
  3. a et b (ru) Goroda Rossii (encyclopédie), Moscou, Bolšaja Rossijskaja Entsiklopedija, (ISBN 5-85270-026-6), p. 178–179
  4. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :