Kandalakcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kandalakcha
(ru) Кандалакша
Blason de Kandalakcha
Héraldique
Drapeau de Kandalakcha
Drapeau
Kandalakcha
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Mourmansk Oblast de Mourmansk
Code postal 184040
Code OKATO 47 408
Indicatif (+7) 81533
Démographie
Population 30 575 hab. (2019)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 67° 10′ nord, 32° 25′ est
Altitude 20 m
Superficie 665 000 ha = 6 650 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation XIe siècle
Statut Ville depuis 1938
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Kandalakcha
Géolocalisation sur la carte : oblast de Mourmansk
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Mourmansk
City locator 14.svg
Kandalakcha
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Kandalakcha
Liens
Site web Site officiel

Kandalakcha (en russe : Кандалакша ; en finnois : Kantalahti ; en carélien : Kannanlakši) est une ville de l'oblast de Mourmansk, en Russie. Sa population s'élève à 30 575 habitants en 2019.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kandalakcha est située au fond du golfe de Kandalakcha, dans la mer Blanche. Kandalakcha se trouve au-delà du cercle polaire, à 205 km au sud de Mourmansk et à 1 298 km au nord de Moscou[1].

La ville est le centre administratif du raïon de Kandalakcha et de l'arrondissement urbain du même nom.

Climat[modifier | modifier le code]

Normales et records pour la période 1991-2020 à Kandalakcha
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −15,8 −15,4 −11,1 −5,1 1,1 7 10,5 8,4 3,8 −1,4 −7,5 −12 −3,1
Température moyenne (°C) −11,4 −10,9 −6,2 −0,5 5,3 11,5 14,9 12,6 7,6 1,4 −4,4 −8,2 1
Température maximale moyenne (°C) −7,7 −6,9 −1,6 3,8 9,8 16,2 19,5 16,9 11,4 4 −1,9 −5 4,9
Record de froid (°C)
date du record
−43,5
1985
−41,6
1946
−34,6
1971
−27,9
1933
−15
1971
−4,5
1916
1,8
1917
−3,6
1980
−9,7
1968
−21,8
1968
−30,4
2002
−39,5
1919
−43,5
1985
Record de chaleur (°C)
date du record
7,5
1971
8
1972
12,2
2007
18,9
1921
27,2
1984
31,4
1974
31,6
1945
32
2018
22,1
1968
14,7
2005
11,4
1975
8
2007
32
2018
Précipitations (mm) 41 34 30 28 45 56 75 63 56 53 46 44 791
dont neige (cm) 42 56 63 41 2 0 0 0 0 1 10 24 239
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
20
1973
15
1960
17
1961
24
2001
40
1977
48
1966
51
1944
45
1922
37
2004
30
1995
23
2019
24
2017
51
1944
Nombre de jours avec précipitations 1 2 3 9 18 18 18 18 19 15 6 3 130
Humidité relative (%) 86 84 81 75 72 69 74 79 84 86 89 87 81
Nombre de jours avec neige 24 23 22 15 9 1 0 0 1 11 21 24 151
Nombre de jours d'orage 0 0 0 0 1 2 3 2 0,3 0,03 0 0 8
Nombre de jours avec brouillard 1 1 2 2 2 1 2 2 3 2 1 1 20
Source : Погода и Климат[2].
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
−7,7
−15,8
41
 
 
 
−6,9
−15,4
34
 
 
 
−1,6
−11,1
30
 
 
 
3,8
−5,1
28
 
 
 
9,8
1,1
45
 
 
 
16,2
7
56
 
 
 
19,5
10,5
75
 
 
 
16,9
8,4
63
 
 
 
11,4
3,8
56
 
 
 
4
−1,4
53
 
 
 
−1,9
−7,5
46
 
 
 
−5
−12
44
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Histoire[modifier | modifier le code]

Les découvertes archéologiques témoignent de l'habitat à l'âge de pierre.

Des documents médiévaux parlent du peuple sami qui vivait dans la région.

La localité existe depuis le XIe siècle. Avec tout le sud de la péninsule de Kola, elle fut incorporée, au XIIIe siècle, à la république de Novgorod. En 1478, elle fut annexée au grand-duché de Moscou.

Le village de Kantalahti est mentionné pour la première fois en 1526. C'était un important centre de pêche, de chasse et de commerce, où une église fut construite. En 1553, le monastère de Kantalahti fut fondé, et il effectua un travail missionnaire parmi les Sâmis[3].

Au cours de son histoire, Kantalahti fut attaquée à plusieurs reprises par des envahisseurs. Les Suédois pillèrent et brûlèrent Kantalahti en 1590[4], une troupe de Cosaques de Lituanie détruisit le village en 1613[3] et les Anglais l'incendièrent en 1855[4].

La construction de la voie ferrée de Mourmansk en 1915 et 1916 amena de nombreux nouveaux habitants dans la région.

Pendant la guerre civile russe, les gardes rouges finlandais et les forces caréliennes arrêtèrent l'attaque finlandaise de Kantalachka au printemps 1918. Plus tard, la région fut occupée par des troupes anglaises et américaines[3].

En 1920, Kantalachka fut incorporée à la Commune des travailleurs de Carélie, qui devint plus tard la République socialiste soviétique autonome de Carélie[3].

La construction d'un port de mer débuta en 1915 et la voie ferrée Moscou – Mourmansk traversant la ville fut ouverte en 1918. Kandalakcha accéda au statut de ville en 1938.

En 2008, la maire de la ville Nina Varlamova, est assassinée par un homme instable en pleine rue[5].

Population[modifier | modifier le code]

La population de Kandalakcha a connu une diminution rapide depuis la dislocation de l'Union soviétique, passant de 54 000 à 30 000 habitants.

Recensements (*) ou estimations de la population[6]

Évolution démographique
1897* 1926* 1937* 1939* 1959* 1970*
4004 19515 58222 17238 22242 656
1979* 1989* 2002* 2010* 2013 2014
45 43054 08040 56435 65434 12733 542
2015 2016 2017 2018 2019 2020
32 94532 59232 03431 32930 575-

Religion[modifier | modifier le code]

Église de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste.

La majorite de la population est baptisée dans l'Église orthodoxe russe. Elle dispose à Kandalakcha de quatre lieux de culte : l'église de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste, construite en 2005, l'église Sainte-Nina, la chapelle Saint-Michel-Archange (à l'hôpital) et la chapelle Saint-Tryphon (à la maison de retraite). Elles dépendent de l'éparchie de Mourmansk.

Économie[modifier | modifier le code]

La principale entreprise de la ville est l’Usine d’aluminium de Kandalakcha (Кандалакшский алюминиевый завод, КАЗ, Kandalakchski aliouminievy zavod, KAZ), appartenant au groupe SUAL (СУАЛ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. (ru) « Климатические таблицы. Данные для Кандалакши. », Погода и Климат (consulté le ).
  3. a b c et d (ru) Karelija: entsiklopedija. Tom 2, Petrozavodsk, Petropress, (ISBN 978-5-8430-0125-4), p. 15
  4. a et b (ru) Goroda Rossii (encyclopédie), Moscou, Bolšaja Rossijskaja Entsiklopedija, (ISBN 5-85270-026-6), p. 178–179
  5. (en) « Mayor Stabbed To Death | News | The Moscow Times », sur web.archive.org, (consulté le )
  6. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :