Kan Kikuchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kan Kikuchi
小山内 薫
Description de cette image, également commentée ci-après

Kan Kikuchi

Naissance
Takamatsu, Drapeau du Japon Japon
Décès (à 59 ans)
Tokyo
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Japonais

Œuvres principales

Okujō no Kyōjin (屋上の狂人?)

Hiroshi Kikuchi (菊池 寛, Kikuchi Hiroshi?, ), connu sous son nom de plume Kan Kikuchi (qui utilise le même kanji que son nom véritable), est un écrivain et dramaturge japonais né à Takamatsu, préfecture de Kagawa au Japon. Il fonde la maison d'édition Bungeishunjū, le magazine mensuel éponyme, l'association des écrivains japonais et les prix littéraires Akutagawa (financement semi-annuel de l'Association pour la littérature japonaise accordée à de jeunes écrivains peu connus) et Naoki en 1935.

Ses premières pièces attirent d'abord peu d'attention. Après que sa nouvelle autobiographique Mumeisakka no nikki (1918) et le récit Onshū no kanata ni (1919) sont parus, il figure temporairement à côté de Ryūnosuke Akutagawa en tant que principal représentant du néo-réalisme. À partir de 1920, il se tourne davantage vers le roman de divertissement et devient rédacteur de mode de son temps.

Il était également à la tête de la société Daiei Motion Picture (actuelle Kadokawa Herald Pictures) et un joueur passionné de mahjong.

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

Les écrits publiés de Kan Kikuchi comptent 512 ouvrages en 683 publications en 7 langues.

  • Okujō no Kyōjin (屋上の狂人?) 1916, (« Un fou sur le toit »)
  • Chichi Kaeru (父帰る?) 1917, (« Le Retour du père »)
  • Mumei Sakka no Nikki (無名作家の日記?) 1918, (« Journal d'un écrivain inconnu »)
  • Onshū no Kanata ni (恩讐の彼方に?)
  • Tadanaokyō Gyōjōki (忠直卿行状記?)
  • Rangaku Kotohajime (蘭学事始?)
  • Tōjūrō no Koi (藤十郎の恋?)
  • Shinju Fujin (真珠夫人?) 1920, (« La Dame aux perles »)

Source[modifier | modifier le code]

Asai Kiyoshi. (1994). Kikuchi Kan (菊池寬?)Tokyo: Shinchōsha. (ISBN 4106206439 et 9784106206436); OCLC 31486196

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article annexe[modifier | modifier le code]

Prix Kan Kikuchi

Source de la traduction[modifier | modifier le code]