Kamoulox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Kamoulox est un jeu télévisé parodique créé par les humoristes Kad et Olivier voulant ainsi parodier les jeux télévisés comme Pyramide. Il est directement inspiré du sketch Simple comme bonjour créé par Les Inconnus.

À l'origine créé pour la radio (La Cage à miel, sur Ouï FM), le Kamoulox a ensuite été présenté sur la chaîne Comédie ! dans La Grosse Émission, puis sur Canal+.

Le Kamoulox est une sorte de jeu de plateau où deux adversaires s'affrontent dans une joute verbale sans queue ni tête. Chaque phrase lancée par l'adversaire est plus délirante que la précédente et un « arbitre » (nommé John-Bob quel que soit son prénom) vient régulièrement ajouter du piment en faisant avancer des pions, en réglant le tour de parole, en attribuant des jokers ou en donnant des points sans que les règles en soient compréhensibles.

Le jeu se termine lorsqu'un des concurrents hésite fortement. Son adversaire crie alors « Kamoulox » et il est alors considéré comme "nouveau finaliste" (gagnant) .

Le Kamoulox affiche quelques analogies avec le jeu radiophonique britannique Mornington Crescent, dans lequel l’intérêt est moins dans les déplacements des joueurs entre les différentes stations du métro que dans les règles improbables qu’ils inventent pour les justifier ; le jeu est clos lorsqu’un joueur décide d'annoncer son arrivée à Mornington Crescent.

L'interjection "Kamoulox !" est entrée dans la culture populaire et est souvent scandée à la fin de phrases surréalistes, difficilement compréhensibles voire totalement loufoques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]