Kamla Persad-Bissessar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant trinidadien
Cet article est une ébauche concernant une femme politique trinidadienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kamla Persad-Bissessar
Kamla Persad-Bissessar, en  2013.
Kamla Persad-Bissessar, en 2013.
Fonctions
7e Premier ministre de Trinité-et-Tobago

(5 ans 3 mois et 14 jours)
Président George Maxwell Richards
Anthony Carmona
Prédécesseur Patrick Manning
Successeur Keith Rowley
Ministre de la Justice de Trinité-et-Tobago

(2 mois et 19 jours)
Premier ministre Basdeo Panday
Prédécesseur Ramesh Maharaj
Successeur Glenda Morean

(2 mois et 6 jours)
Prédécesseur Keith Sobion
Successeur Ramesh Maharaj
Ministre de l'Éducation de Trinité-et-Tobago

(1 an 11 mois et 12 jours)
Premier ministre Basdeo Panday
Prédécesseur Adesh Nanan
Successeur Ganga Singh
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Penal (Trinité-et-Tobago)
Nationalité trinidadienne
Parti politique Congrès national uni
Diplômé de Université des Indes occidentales
Profession Procureur général
Religion Hindouisme

Kamla Persad-Bissessar
Premiers ministres de Trinité-et-Tobago

Kamla Persad-Bissessar, née le à Penal, est une femme politique trinidadienne, membre du Congrès national uni. Elle est Première ministre de Trinité-et-Tobago de mai 2010 à septembre 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élue à la Chambre des représentants à partir de 1995, sous les couleurs du Congrès national uni, Kamla Persad-Bissessar occupe dans le gouvernement de Basdeo Panday, les fonctions de procureur général (ministre de la Justice) de 1995 à 1996, puis de ministre de l'Éducation de 1999 à 2001, et de nouveau de procureur général entre octobre et décembre 2001[1].

En janvier 2010, elle est élue chef du Congrès national uni, qui remporte les élections législatives du 24 mai suivant, devançant le Mouvement national du peuple du Premier ministre sortant Patrick Manning[2]. Deux jours plus tard, Kamla Persad-Bissessar devient la première femme Premier ministre de son pays[3],[4],[1]. Après cinq ans au pouvoir, le Congrès national uni perd les élections du [5]. Le 9 septembre, Keith Rowley lui succède.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) "Trinidad and Tobago elects first woman Prime Minister", The Times, 25 mai 2010
  2. (en) "Opposition leader wins snap vote in Trinidad and Tobago", Xinhua, 25 mai 2010
  3. (en) "'Be not afraid of the people's victory'", Trinidad Express, 25 mai 2010
  4. (en) "Trinidad snap election unseats PM Patrick Manning", BBC, 25 mai 2010
  5. « Keith Rowley remporte les élections générales à Trinidad et Tobago », Martinique 1re, 9 septembre 2015


Article connexe[modifier | modifier le code]