Kamila Lićwinko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kamila Lićwinko
image illustrative de l’article Kamila Lićwinko
Kamila Lićwinko lors des mondiaux en salle 2016.
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2005 —
Nationalité Drapeau : Pologne Polonaise
Naissance (32 ans)
Lieu Bielsk Podlaski
Taille 1,83 m
Poids 66 kg
Club Podlasie Białystok
Entraîneur Michał Lićwinko
Records
• Codétentrice du record de Pologne en plein air (1,99m)
• Détentrice du record de Pologne en salle (2,02 m)
Palmarès
Championnats du monde - - 1
Champ. du monde en salle 1 - 1
Championnats d'Europe en salle - - 1
Champ. de Pologne 12 5 4

Kamila Lićwinko (née Stepaniuk le à Bielsk Podlaski) est une athlète polonaise, spécialiste du saut en hauteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kamila Lićwinko en 2015

En 2009, elle a franchi trois fois la barre de 1,92 m en salle, mais son meilleur concours est de 1,91 m à Kaunas en juin 2008. En 2009, elle franchit 1,93 m.

Le 9 juin 2013, à Opole, elle porte son record à 1,99 m. Elle remporte la médaille d'or, avec 1,96 m, à l'Universiade de Kazan, devant Mariya Kuchina.

Championne du monde en salle (2014)[modifier | modifier le code]

Elle franchit pour la première fois de sa carrière la barre des 2 mètres le 8 février 2014 à Arnstadt, puis réédite cette performance le 22 février à Sopot. Le 8 mars, toujours à Sopot, en finale des championnats du monde en salle, elle efface de nouveau cette barre de 2,00 m, et ce dès sa première tentative. Elle remporte ainsi son premier titre mondial en salle mais partage la médaille d'or avec la Russe Mariya Kuchina qui réussit la même série de sauts[1].

Le 27 janvier 2015, elle remporte le meeting de Cottbus et égale pour la 3e fois son record de Pologne avec 2,00 m. Cinq jours plus tard, elle remporte le concours de hauteur organisé à Moscou avec la marque de 2,01 m. Cette performance est un nouveau record de Pologne et efface ainsi son propre record national qui était de 2,00 m, réalisé à quatre reprises (3 fois en 2014 et 1 fois en 2015).

Progression (2015)[modifier | modifier le code]

Trois semaines plus tard, elle bat à nouveau ce record en franchissant 2,02 m, faisant d'elle la favorite pour les Championnats d'Europe en salle de Prague. Après une décevante troisième place (1,94 m) lors des Championnats d'Europe en salle, Lićwinko réalise des performances régulières successivement en Pologne, en Italie et au Royaume-Uni avec 1,97 m. Elle remporte ensuite les championnats nationaux avec 1,98 m.

Le 27 août 2015, elle se qualifie pour la finale des Championnats du monde avec un saut à 1,92 m. Deux jours plus tard, elle prend la tête du concours jusque 1,99 m (records national égalé), avant d'échouer par trois fois à 2,01 m, barre que les Russes Mariya Kuchina et Anna Chicherova ainsi que la Croate Blanka Vlašić franchissent. Licwinko échoue donc au pied du podium[2].

Le bronze à Portland (2016)[modifier | modifier le code]

Le 5 février 2016, Licwinko égale la meilleure performance mondiale de l'année (WL) de la Lituanienne Airinė Palšytė avec 1,97 m[3]. Elle remporte le 20 mars suivant la médaille de bronze des championnats du monde en salle de Portland avec 1,96 m, échouant à 1,99 m[4]. Elle est devancée aux essais par l'Américaine Vashti Cunningham et l'Espagnole Ruth Beitia[4].

Le 13 juin, elle se classe 3e du Bauhaus-Galan de Stockholm avec 1,90 m[5] avant d'établir le 18 juin à Szczecin, une nouvelle meilleure performance mondiale de l'année à 1,99 m[6] (détenue jusque-là par l'Italienne Desirée Rossit avec 1,97 m) mais également un record de Pologne égalé pour la 5e fois[7]. Le 16 juillet, elle franchit 1,96 m lors du Meeting d'Eberstadt où elle est battue par l'Allemande Marie-Laurence Jungfleisch (2,00 m)[8].

Selon le magazine Track and Field News qui a réalisé des pronostics sur les podiums des Jeux olympiques de Rio, Licwinko serait celle qui remporterait le titre olympique devant Blanka Vlašić et Ruth Beitia[9]. Mais, blessée au dos depuis le mois de juillet, la Polonaise ne peut faire lors de ces Jeux olympiques de Rio mieux qu'une 9e place avec 1,93 m[10].

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Décidant de faire l'impasse sur la saison hivernale, Lićwinko revient sur sa décision et réalise sa 1re compétition le 16 février à Lodz où elle atteint les minima (1,91 m) pour les Championnats d'Europe en salle de Belgrade avec 1,97 m. À l'issue de la compétition, elle annonce qu'elle s'alignera à l'Euro[11]. 3 jours plus tard, elle gagne le titre de Championne de Pologne avec 1,93 m[12] mais ne passe pas les qualifications des Championnats d'Europe.

Elle ouvre sa saison estivale le 27 mai à l'occasion du Prefontaine Classic de Eugene où elle réalise 1,95 m[13] puis s'améliore avec 1,96 m le 5 juin suivant[14]. Le 18 juin, lors du Bauhaus-Galan de Stockholm, elle franchit 1,97 m et échoue de peu à 2,00 m, barre qui aurait été un record national[15]. Le 16 juillet, à Padoue, elle franchit 1,98 m[16] puis remporte la semaine suivante les championnats nationaux avec 1,95 m[17].

Le 12 août, lors de la finale des championnats du monde de Londres, Lićwinko connaît un début de compétition compliqué en réalisant 1,92 et 1,95 m au second essai. Puis, elle franchit 1,97 m à sa dernière tentative et sécurise une médaille. À 1,99 m, elle crée la sensation en effaçant la barre dès son premier essai et prend la tête du concours, égalant par la même occasion son propre record de Pologne[18]. Elle échoue à 2,01 m, barre que réussit Mariya Lasitskene et Yuliya Levchenko, s'emparant de la médaille de bronze. Elle devient la première athlète polonaise médaillée au saut en hauteur lors des championnats du monde[18].

Deuxième à Eberstadt le 26 août avec 1,96 m (derrière Marie-Laurence Jungfleisch 2,00 m), elle égale cette marque trois jours plus tard à Zagreb pour remporter le concours. Elle échoue dans les deux occasions pour un record de Pologne à 2,00 m[19],[20].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 22 février 2018, elle annonce attendre son premier enfant avec son compagnon et entraîneur Michal[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 8e 1,82 m
2007 Championnats d'Europe espoirs Debrecen 4e 1,86 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 8e 1,92 m
Championnats d'Europe par équipes Leiria 8e 1,87 m
Universiade Belgrade 4e 1,88 m
2013 Championnats d'Europe par équipes Gateshead 2e 1,92 m
Universiade Kazan 1re 1,96 m
Championnats du monde Moscou 7e 1,93 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1re 2,00 m
Championnats d'Europe par équipes Brunswick 3e 1,90 m
Championnats d'Europe Zurich 9e 1,90 m
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 3e 1,94 m
Championnats d'Europe par équipes Tcheboksary 3e 1,97 m
Championnats du monde Pékin 4e 1,99 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 3e 1,96 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 9e 1,93 m
2017 Championnats d'Europe par équipes Lille 1re 1,97 m
Championnats du monde Londres 3e 1,99 m
Ligue de diamant 5e 1,88 m

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Marque Lieu Date
Saut en hauteur Plein air 1,99 m (NR) Drapeau : Pologne Opole
Drapeau : République populaire de Chine Pékin
Drapeau : Pologne Szczecin
Drapeau : Royaume-Uni Londres
9 juin 2013
29 août 2015
18 juin 2016
12 août 2017
En salle 2,02 m (NR) Drapeau : Pologne Toruń 21 février 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon Turnbull, « Report: women's high jump final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,
  2. « IAAF: High Jump Series Result | 15th IAAF World Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 18 juin 2016)
  3. Licwiko wins
  4. a et b « IAAF: High Jump Series Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 18 juin 2016)
  5. « Meeting de Stockholm : Ruth Beitia la plus haute au saut en hauteur », sur L'Equipe.fr (consulté le 18 juin 2016)
  6. « Meeting de Szczeczin : MPM pour Licwinko et Wlodarczyk à domicile », sur L'Equipe.fr (consulté le 18 juin 2016)
  7. (pl) « Memoriał Kusocińskiego: Anita Włodarczyk i Kamila Lićwinko z najlepszymi wynikami na świecie », sur Onet Sport, (consulté le 8 juin 2016)
  8. « Jungfleisch knackt die Zwei-Meter-Marke » (consulté le 16 juillet 2016)
  9. « 2016 Olympic Medal Picks - Women (June 23) », sur trackandfieldnews.com (consulté le 26 juin 2016)
  10. « IAAF: High Jump Series Result | The XXXI Olympic Games | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 septembre 2016)
  11. « Wyborcza.pl », sur bialystok.wyborcza.pl (consulté le 17 février 2017)
  12. « IAAF: Klosterhalfen storms to German indoor 1500m title - national indoor championships round-up| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 19 février 2017)
  13. (pl) « Diamentowa Liga: Lićwinko druga, Lisek trzeci w Eugene », Onet Sport,‎ (lire en ligne)
  14. (pl) « Nieudany atak Lićwinko na rekord. „Pozbierałam się po Belgradzie” », PrzegladSportowy.pl,‎ (lire en ligne)
  15. G. Sc. @GaetanScherrer, « Ce qu'il faut retenir du meeting de Stockholm : Andre De Grasse régale, Sandra Perkovic battue », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  16. « Athlétisme - Padoue - Lasitskene une nouvelle fois à 2,00 m », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne)
  17. « IAAF: Wlodarczyk’s 80.79m world hammer lead highlights Polish Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 24 juillet 2017)
  18. a et b (pl) Wirtualna Polska Media, « MŚ Londyn 2017: Kamila Lićwinko - halowa specjalistka w końcu chce zdobyć medal na stadionie - WP SportoweFakty », sportowefakty.wp.pl,‎ (lire en ligne)
  19. (pl) « 1,96 m i drugie miejsce Kamili Lićwinko w Eberstadt », PrzegladSportowy.pl,‎ (lire en ligne)
  20. « IAAF: Perkovic throws beyond 70m twice in Zagreb| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 30 août 2017)
  21. (pl) « Kamila Lićwinko zostawia lekkoatletykę dla... dziecka. Zostanie mamą! », sport.se,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :