Kamichi cornu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anhima cornuta

Anhima cornuta
Description de cette image, également commentée ci-après
Kamichi cornu (Anhima cornuta)
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Anseriformes
Famille Anhimidae

Genre

Anhima
Brisson, 1760

Nom binominal

Anhima cornuta
(Linnaeus, 1766)

Répartition géographique

Description de l'image Horned_Screamer_Range.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Kamichi cornu (Anhima cornuta) est une espèce d'oiseaux de la famille des Anhimidae, proche parent des canards et des oies.

C'est la seule espèce du genre Anhima. C'est une espèce monotypique (non subdivisée en sous-espèces).

Il est surnommé « Mahooka » par une population indienne, en référence à ses cris étonnants.

Description[modifier | modifier le code]

Le Kamichi cornu est un oiseau grand et massif. Il mesure 94 centimètres de long pour une envergure de 1,70 mètre et un poids de 3 kilogrammes. L'adulte est énorme avec un petit bec par rapport à la taille de cet oiseau. Le dos est généralement noir verdâtre avec une tache blanche argentée sur l'épaule, plus évidente en vol. Les rémiges et les rectrices sont noirâtres. Sur les parties inférieures, l'abdomen et les couvertures sous-alaires sont blanches. La calotte et le cou sont noirâtres, barré de blanc sur le cou et finement tacheté noir et blanc sur la tête. Cet oiseau possède une « corne » mesurant environ 15 centimètres. C'est cette corne qui a donné son nom à l’espèce. Cette corne est présente chez les mâles comme chez les femelles.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son aire s'étend sur la moitié nord de l'Amérique du Sud à l'est des Andes, ainsi qu'en Équateur.

Cris et Chants[modifier | modifier le code]

[1]

Le cri du Kamichi cornu ressemble à un « U-who's » guttural. Il émet aussi des sons rauques et variés qui forment une phrase du genre: « quuk-quoo, quuk-quoo, yok-yok, yoik-yok ». Les cris portent jusqu'à trois kilomètres de distance. Durant la période de reproduction le mâle et la femelle font un duo de chanteurs.

Dimorphisme sexuel[modifier | modifier le code]

Le mâle a la voix légèrement plus basse que celle de la femelle.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Il est diurne mais peut encore se nourrir après le crépuscule. Il peut dormir dans l'eau peu profonde mais préfère la cime d'un arbre. S'il est menacé, il vole jusqu'à la cime d'un arbre et crie fortement. Cet oiseau est très terrestre mais grimpe aux arbres très facilement grâce à ses longs doigts.

L’espèce est monogame et le couple dure très longtemps. Le territoire de reproduction est maintenu toute l'année et défendu contre les intrus. Cet oiseau est très territorial et lance des cris sonores pour marquer les limites du territoire et pour informer les couples voisins. Le propriétaire peu adopter des postures menaçantes en montrant les marques rousse des ailes et les éperons. Ceux-ci sont utilisés durant les combats ainsi que la longue corne qui est souvent cassée. Des poursuites aériennes ont pu être observées.

Les liens du couple sont renforcés par des duos et par un lissage mutuel des plumes. Quelques parades ont été vues. Parade numéro une : les deux oiseaux marchent côte à côte avec la tête en arrière touchant presque le dos. On peut entendre des sons bas et répétés produits par les sacs à air placés de chaque côté du cou. Parade numéro deux : le mâle décrit des cercles en marchant autour de la femelle, le bec pointé vers le sol et les plumes du dos relevées.  Les ailes sont partiellement ouvertes et abaissées. Des courbettes suivent cette parade. L’accouplement a lieu sur le sol. Cet oiseau est sédentaire mais les juvéniles et les non nicheurs effectuent des déplacement post-nuptiaux locaux.

Cet oiseau peut se reproduire toute l'année. Le couple construit le nid sur son territoire qui sera défendu. Le nid sera toujours placé près de l'eau. La femelle dépose de 2 à 7 œufs. Les deux parents incubent pendant 45-47 jours. À la naissance les poussins sont recouverts d'un duvet épais d'une couleur jaune grisâtre avec le dessous blanc. Ils sont nidifuges et quittent le nid presque aussitôt après l'éclosion. Ils restent près des parents qui les nourrissent.

Vol[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vole bien grâce à ses ailes longues et larges. Cependant il a du mal à décoller et son vol est assez court. Il peut planer.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Kamichi cornu vit dans des zones humides et dans la forêt tropicale.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le Kamichi cornu se nourrit de matières végétales (fleurs,racines,baies...). Les jeunes peuvent manger des insectes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :