Kamba (peuple des Congos et d'Angola)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Kamba (peuple du Kenya).
Scarifications chez un Kamba (Congo français).
Poire à poudre Tutukipfula[1].

Les Kamba (ou Bakamba) sont une population d'Afrique centrale vivant en république du Congo, en république démocratique du Congo ou en Angola. Ils font partie du groupe des Kongos.

La plupart vivent près de Madingou dans la vallée du Niari, également de l'autre côté de la frontière. Leur nombre, en république du Congo, a été estimé à 35 000[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brooklyn Museum
  2. (en) James Stuart Olson, « Kamba », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 268 (ISBN 9780313279188)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Ngoie-Ngalla, Les Kongo de la vallée du Niari : origines et migrations XIII-XIXe s. : Bakamba, Badondo, Bakunyi, Basundi, Babeembe, Presses universitaires de Brazzaville, 1981, 163 p.
  • Gilles Sautter, « Notes sur l'agriculture des Bakamba de la vallée du Niari », Imprimerie de la Charité, Montpellier, 1955, extrait du Bulletin de l'Institut d'études centrafricaines", nouvelle série, 1955, p. 67-105

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :