Kalanchoe beharensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kalanchoé de Behara

Kalanchoe beharensis, le Kalanchoé de Behara, ou Kalanchoé à oreilles d'éléphant[1] est une plante vivace succulente de la famille des Crassulaceae, originaire du Behara à Madagascar.

Synonyme[2] :
Kalanchoe van-tieghemii Raym.-Hamet.

Nomenclature[modifier | modifier le code]

La plante récoltée au Behara à Madagascar en a été décrite par le botaniste français Drake del Castillo[3] dans le Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle, tome 9, 1903.

Description[modifier | modifier le code]

Fleurs de K. beharensis

Le Kalanchoé de Behara est un arbuste succulent pouvant atteindre 3 m de haut[4]. De port ramifié, il s'élargit en grandissant et perd ses feuilles basses en laissant de grandes cicatrices[1] creuses, dont le rebord durci, aigu et blessant joue très efficacement le rôle de piquants courts.

Les feuilles rassemblées à l'extrémité des tiges, sont opposées, décussées, charnues, très duveteuses[5], douces comme du velours, de couleur vert clair à bleuté, devenant bronze au soleil, de 10 à 30 cm (ou plus) de long sur 10 à 20 cm de large, triangulaires à largement ovées-lancéolées, à grands lobes, et marge ondulée, crantée.

Une grande hampe florale axillaire (jusqu'à 60 cm de haut) porte une inflorescence paniculiforme, ramifiée en cymes[6], groupant des fleurs érigées, velues. Le calice vert jaunâtre, est couvert de longs poils laineux, à 4 lobes triangulaires. La corolle tubulleuse, laineuse, s'ouvre en 4 lobes (pétales) blancs à jaunes, striés de rouge foncé à l'intérieur. Les 8 étamines sont fixées en deux verticilles distincts sur le tube corollien. Les 4 carpelles sont connivents.

Il existe plusieurs cultivars[7] : "Rose Leaf" (K. beharensis x K. tomentosa), "Oak Leaf" (K. beharensis x K. millotii), "Minima" aux feuilles allongées vert pâle, "Rusty", etc.

Distribution[modifier | modifier le code]

Kalanchoe beharensis est endémique de Madagascar. Il est originaire du Behara, province d'Ambovombe.

Il croît dans le bush xérophytique.

Il a été introduit comme plante ornementale de jardin dans les régions tropicales et plante de serres dans les régions tempérées.

Culture[modifier | modifier le code]

Le kalanchoé de Behara demande à être installé en plein soleil, avec un arrosage modéré. Il se cultive sur un sol bien drainé, humifère, assez sablonneux.

Il est peu rustique ; la température minimale supportée est de 10 °C. La variété Fang gèle à −2 °C.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Natacha Mauric, « Kalanchoe beharensis - Kalanchoé de Behara »
  2. (en) Référence Tropicos : Kalanchoe beharensis Drake (+ liste sous-taxons)
  3. Référence Biodiversity Heritage Library : 5024616#page/53
  4. Pierre Boiteau, Lucile Allorge-Boiteau, Kalanchoe (Crassulacées) de Madagascar: systématique, écophysiologie, Karthala, (lire en ligne)
  5. Isabelle Charleuf-Calmets, Cactées & succulentes, Artémis éditions,
  6. Référence Biodiversity Heritage Library : 33632735#page/43
  7. Yann Cochard, « Au Cactus Francophone - Kalanchoebeharensis Drake »

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]