Kaiserstuhl (Argovie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kaiserstuhl
Kaiserstuhl (Argovie)
Vue de la vieille-ville de Kaiserstuhl.
Blason de Kaiserstuhl
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton d'Argovie Argovie
District Zurzach
Communes limitrophes Hohentengen(D), Weiach, Fisibach
Maire Fritz Tauer
NPA 5466
No OFS 4308
Démographie
Population
permanente
434 hab. (31 décembre 2018)
Densité 1 356 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 08″ nord, 8° 25′ 10″ est
Altitude 347 m
Superficie 0,32 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Kaiserstuhl
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton d'Argovie
Voir sur la carte administrative du Canton d'Argovie
City locator 14.svg
Kaiserstuhl
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Kaiserstuhl
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Kaiserstuhl
Liens
Site web www.kaiserstuhl.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Kaiserstuhl est une ville et une commune suisse du canton d'Argovie, située dans le district de Zurzach. Située au bord du Rhin, elle a été fondée vers le milieu du 13e s. et se caractérise par un plan triangulaire qui a préservé presque intégralement sa physionomie médiévale, à l'exception de quelques éléments baroques et rococo.

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1953).

La commune compte plusieurs monuments classés comme biens culturels d'importance nationale, à savoir l'ancienne résidence du couvent de Saint-Blaise, la villa Marschallhaus, les murailles de ville et la tour supérieure[3].

  • La vieille ville est organisée dans un ensemble défensif triangulaire, formé par la Tour supérieure (Obere Turm) construite par les barons de Kaiserstuhl avant la fondation de la ville. Le château de Röteln constitue la tête-de-pont sur la rive allemande. La Tour des Cigognes (Storchenturm) à l'ouest et un reste de la Wörndliturm à l'est finalisent l'ensemble.
  • L'église paroissiale Saint-Catherine est une construction à une nef gothique qui a été agrandie en 1609, puis transformée en style baroque en 1755 avec un clocher-coeur voûté. L'aménagement intérieur comprend une chaire de style rococo en bois sculpté par Franz Ludwig Wind en 1756.
  • La maison Zur Linde est une maison de campagne patricienne élevée en 1764 avec des armoiries rococo.
  • L'ancienne maison administrative du couvent Saint-Blaise est un grand bâtiment de style gothique tardif avec double pignon à redans, construite entre 1562 et 1564.
  • La maison Mayenfisch (ou du maréchal) est un hôtel particulier à trois ailes à la française, construit en 1764 par le maréchal Johann Jakob Mayenfisch.
  • Sur le pont peut être aperçue la statue de saint Népomucène, œuvre de Franz Ludwig Wind datant de 1752.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bevölkerungsentwicklung im zweiten Halbjahr 2013 » [PDF], sur Office de la Statistique du Canton d'Argovie
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton d'Argovie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :