Kaijū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kaijū (怪獣?, Kunrei : kaizyû ;lit. « bête étrange » ou « bête mystérieuse ») [1] est un terme japonais pour désigner des créatures étranges, particulièrement des monstres géants des films japonais appelés kaijū eiga. La notion japonaise de monstre est différente de celle des occidentaux, un kaijū est plutôt vu comme une force de la nature devant laquelle l'homme est impuissant et non pas une force du mal [2].

Films[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Film de kaijū.

Le kaijū eiga (怪獣映画?, lit. « cinéma des monstres ») est un genre de film japonais qui emploie des maquettes de villes en carton et des acteurs costumés en grands monstres de latex. Les premiers kaijū eiga furent réalisés dans les années 1950 et de nouveaux films sont encore produits de nos jours. Dans le contexte d'un Japon post-Hiroshima, les premiers films mettaient souvent en scène le pouvoir de destruction de masse figuré par des kaijū qui détruisaient les cités. La plus connue de ces créatures cinématographiques est Godzilla (ゴジラ?), mais Gamera (ガメラ?), Mothra (モスラ?), Rodan, King Ghidorah, Ebirah, Yonggary, Anguirus ou Anguilas et même King Kong sont d'autres kaijū célèbres[3]. Ishirō Honda, auteur des premiers Godzilla, fut un des plus prolifiques et célèbres réalisateurs de kaijū eiga [4].

Liste des films du genre Kaiju eiga par ordre chronologique :

Littérature[modifier | modifier le code]

  • 2012 - présent : Enormous de Tim Daniel
  • 2013 : Pacific Rim: Tales from Year Zero de Travis Beacham, publié par Legendary Comics
  • 2015 : Pacific Rim: Tales from the Drift de Travis Beacham, publié par Legendary Comics
  • 2015 : Project Nemesis de Jeremy Robinson et Matt Frank, publié par American Gothic Press
  • 2015 - 2016 : Kodoja, publié par 215 Ink
  • 2016 : Kronen's Kaiju de Chris Scalf, publié par American mythology Production
  • 2017 : King of Zombies, de Joe Wight, publié par Antarctic Press Antarctic Press

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1960 : Marine Kong de Nisan Productions
  • 1966 : Ultra Q de Tsuburaya Productions
  • 1966 - 1967 : Ambassador Magma de P Productions
  • 1966 - 1967 : Ultraman de Tsuburaya Productions
  • 1966 - 1967 : Kaiju Booska de Tsuburaya Productions
  • 1967 - 1968 : Ultra Seven de Tsuburaya Productions
  • 1967 - 1968 : Giant Robo de Toei Company
  • 1968 : Mighty Jack de Tsuburaya Productions
  • 1971 - 1972 : Spectreman de Fuji Television
  • 1971 - 1972 : The Return of Ultraman de Tsuburaya Productions
  • 1971 - 1972 : Mirrorman de Tsuburaya Productions
  • 1972 : Redman de Tsuburaya Productions
  • 1972 - 1973 : Ultraman Ace de Tsuburaya Productions
  • 1998 - 1999 : Ultraman Gaia de Tsuburaya Productions
  • 2001 - 2002 : Ultraman Cosmos de Tsuburaya Productions
  • 2004 : Ultra Q: Dark Fantasy de Tsuburaya Productions
  • 2004 - 2005 : Ultraman Nexus de Tsuburaya Productions
  • 2005 - 2006 : Ultraman Max de Tsuburaya Productions
  • 2006 : Bio Planet WoO de Tsuburaya Productions
  • 2006 - 2007 : Ultraman Mebius de Tsuburaya Productions
  • 2007 : Ultraseven X de Tsuburaya Productions
  • 2007 - 2009 : Ultra Galaxy Mega Monster Battle de Tsuburaya Productions
  • 2011 - présent : Ultraman Retsuden de Tsuburaya Productions
  • 2013 : Ultraman Ginga de Tsuburaya Productions
  • 2015 : Ultraman X de Tsuburaya Productions
  • 2016 - présent : Ultraman Orb de Tsuburaya Productions

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Dylan Foster, The Book of Yokai: Mysterious Creatures of Japanese Folklore., Oakland, University of California Press, , 309 p. (ISBN 9780520271012)
  2. « Le monde des kaijus : Histoire », sur lemondedeskaijus.free.fr,
  3. Donald Richie (trad. Romain Slocombe), Le cinéma japonais, Paris, Édition du rocher, , 402 p. (ISBN 2-268-05237-0), p. 116
  4. « Shinryu : 怪獣 – Kaijû », sur www.shinryu.fr,‎
  5. (en) « The cinema behind Star Wars : Godzilla », sur www.starwars.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]