Kai Wiedenhöfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kai Wiedenhöfer
Kai Wiedenhöfer.jpg

Kai Wiedenhöfer en 2013.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Kai Wiedenhöfer (né en 1966 à Villingen-Schwenningen) est un photographe allemand qui vit actuellement à Berlin..

Biographie[modifier | modifier le code]

Kai Wiedenhöfer étudie le photojournalisme à la Folkwang-Hochschule à Essen et la langue arabe à Damas, Syrie.

Il travaille fréquemment pour l'agence Lookat Photos à Zurich, Suisse.

Polémique[modifier | modifier le code]

Le 21 novembre 2010, des militants de la Ligue de défense juive pénètrent en force dans le musée d’art moderne de la ville de Paris qui accueille une exposition de Kai Wiedenhöfer sur Gaza[1] intitulée « Regard sur une terre meurtrie »[2]. Qualifiant l'exposition d'antisémite, ils se livrent à des violences et à des dégradations[3]. Le CRIF avait protesté contre la tenue de cette exposition, estimant que le photographe « ne veut pas simplement montrer des victimes d'opérations de guerre comme il y en a malheureusement dans tous les conflits armés. Il fait œuvre de propagande[1]. »

Pour Nicolas Shahshahani, vice-président de l'association CAPJPO-EuroPalestine :

« […] Les artistes ne doivent pas capituler et fermer leurs gueules. Il faut continuer à l'ouvrir, qu'ils soient Israéliens ou Palestiniens[4]. »

Aux accusations qui lui sont faîtes Kai Wiedenhöfer déclare :

« M'accuser d'être pro-Hamas ? Mais le Hamas a plutôt cherché à m'empêcher de travailler ! Ils n'aiment pas que l'on puisse rendre compte du mécontentement des habitants de Gaza à leur sujet. D'ailleurs, l'une de ces photos montre une femme qui a perdu une jambe : elle a été victime d'une brouille avec le Hamas, justement[5]. »

Lauréat[modifier | modifier le code]

Kai Wiedenhöfer a reçu des nombreux prix de photographie :

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Book of Destruction, 2009
  • Wall, éditions Steidl, 2007
  • Perfect Peace : The Palestinians from Intifada to Intifada, éditions Steidl, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Croix, 22 novembre 2010 [1].
  2. Reportage de France3 sur l'exposition.
  3. Médiapart : [2]
  4. Voir sur rue89.com.
  5. Voir sur france24.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]