Kahuripan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kahuripan

1019-1045

Informations générales
Capitale Kahuripan
Histoire et événements
1019 Fondation
1045 Divions entre les royaumes de Janggala et Kediri

Entités précédentes :

Le Kahuripan était un royaume javanais situé dans le Java oriental. Sa capitale, Kahuripan, était située dans l'estuaire du fleuve Brantas entre les actuelles Surabaya et Pasuruan.

Le royaume a existé peu de temps, entre 1019 et 1045. Il était dirigé par le raja Airlangga qui l'a fondé sur les ruines de l'ancien royaume de Mataram après l'invasion de Sriwijaya.

Airlangga a abdiqué en 1045 en faveur de ses deux fils pour lesquels il a divisé le royaume en deux parties : le royaume de Janggala et le royaume de Kediri (ou Panjalu)[1]

Le nom du royaume vient d'un mot en vieux javanais, hurip (« à la vie ») avec le préfixe et le suffixe ka- -an (« vie »), le tout signifiant « moyen d'existence ». Au XIVe siècle et au XVe siècle, l'ancien royaume fut reconnu comme l'une des 12 provinces de Majapahit.

Chute de Mataram[modifier | modifier le code]

L'ancien royaume de Mataram occupait depuis le VIIIe siècle tout le Java central. Airlangga était le fils de la reine Mahendradatta, sœur du roi de Mataram Dharmawangsa, et de Udayana Warmadewa, roi de Bali. Il a grandi à la cour de Mataram auprès de son oncle. Dans sa soif d'expansion, le roi lança une attaque navale contre le puissant état de Sriwijaya. Elle fut un échec.

Une inscription sur la pierre de Calcutta (datant de 1041) évoque une terrible calamité qui s'est abattu sur Java. Les historiens suggèrent qu'il s'agit de représailles de Sriwijaya en réponse à l'attaque de Dharmawangsa.

Formation[modifier | modifier le code]

Le roi Airlangga représenté sous les traits de Vishnou montant Garuda (temple de Belahan)

En 1019, après un exil de plusieurs années à l'ermitage de Vanagiri, Airlangga réunit les anciens administrateurs. Il reconstitue l'ancien pouvoir et fait la paix avec Sriwijaya. Le nouveau royaume est nommé Kahuripan et s'étend de Pasuruan à l'est à Madiun à l'ouest. En 1025, Airlangga étend son influence alors que Sriwijaya décline. Par son ascendance, il rapproche naturellement Java de Bali[2].

Division[modifier | modifier le code]

À la fin de sa vie, Airlangga fait face à un problème de succession. Son héritière, la princesse Sanggramawijaya a décidé de renoncer au trône pour devenir ermite bouddhiste[3]. En 1045, il divise le royaume pour ses deux fils : d'un côté le royaume de Janggala, de l'autre le royaume de Kediri[4]. Il repart alors en ermitage jusqu'à la fin de sa vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) George Cœdès, The Indianized states of Southeast Asia, University of Hawaii Press, (ISBN 9780824803681, lire en ligne)
  2. Lonely Planet, Bali et Lombok 8. Comprendre Bali et Lombok, 2013.
  3. (en) Ann R. Kinney, Marijke J. Klokke & Lydia Kieven, Worshiping Siva and Buddha: The Temple Art of East Java, 2003, University of Hawaii Press, p.69.
  4. (id) Dr. Nana Nurliana Soeyono & Dra. Sudarini Suhartono, Sejarah SMP/MTs Kls VII (KTSP), Grasindo, p.55.