KTY Catherine Poulain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Catherine Poulain.
KTY Catherine Poulain
KTY Logo.jpg
Naissance

Paris
Nationalité
Française
Activité
Artiste contemporain
Site web

KTY Catherine Poulain est une artiste contemporaine française, née à Paris en 1965.

Expérience[modifier | modifier le code]

Catherine Poulain choisit comme signature d'artiste KTY car cela évoque la calligraphie japonaise, la discrétion, et l'abstraction. Son cheminement dans l'art contemporain est expérimental. Elle fait des recherches en solo à travers l'écriture, la photographie, la sculpture, le dripping à l'encre de chine dès 1997, sous les toits de Montmartre. Elle expose ses photos avec celles de Robert Doisneau de son vivant. Elle pochoirise les murs entre Barbès et Montmartre, aux Frigos puis dans le quartier de Ménilmontant avec des écritures et silhouettes au pochoir à partir de 1994 à Paris où elle habite durant vingt ans. Elle travaille sur le thème de la violence, la femme, l’aléatoire, la poésie, la liberté.

Parallèlement, durant ces années, elle travaille en tant que scénographe de théâtre avec une dizaine de compagnies de théâtre musical et de théâtre contemporain avec le Groupe Expir sur des textes de Beckett, Bond, Koltès, Shakespeare, Artaud, Brecht.

Décoratrice pour le cinéma et le spectacle vivant sur de nombreuses productions : Opéra national de Paris, notamment sur des spectacles du metteur en scène Robert Wilson et du chorégraphe Josef Nadj Il n'y a plus de firmament[1] Spectacles qui tourneront dans le monde entier. Elle travaille aussi sur des longs métrages de cinéma dont Le Pacte des Loups de Christophe Gans et Les Enfants du Siècle de Diane Kurys.

Parcours[modifier | modifier le code]

Formation à l’École d’Architecture de Clermont-Ferrand avec Guy-Claude François en Scénographie et auparavant à l’E.F.E.T. en Photographie et Architecture Intérieure à Paris.

Par manque d'espace d'atelier à Paris et pour lutter contre le mal logement, elle intervient dans les squats artistiques durant une dizaine d'années à Paris, dont « Le Carrosse »[2] , où ont eu lieu des expositions, spectacles, répétitions, réunions, festivals.

Dans ses œuvres, on perçoit la lutte contre l'emprisonnement, pour la liberté, la solidarité et l'espoir[3].

Peintures et photographies[modifier | modifier le code]

Sa peinture se situe dans le courant de l’abstraction lyrique post-moderne et de l'art urbain. Peintures sur toile, papier, plexiglas, murs… Elle utilise la peinture acrylique, l’encre de chine et autres pigments et encres en dripping et à l'aide de pochoirs qu'elle crée et fabrique. Comme un langage pictural singulier. Il joue parfois de la transparence et de la lumière, touche et interpelle les sens et l’imaginaire du public. Inscrite à la Maison des Artistes[4] et à l'ADAGP [5]

Ses photographies ont pour thème la gentrification et de son impact sur l'humain dans les villes de Paris, Bordeaux, Berlin, Munich, Shanghai, Francfort, Bruxelles, ainsi que sur l'insolite et la fête. Elles sont prises à l'improviste lors de ses déplacements.

  • 2016: Galerie Lavo//matik arts urbains murs ouverts 13, 14, 16, Paris 13e, Château de Belleville (91)
  • 2015: Espace Canal saint Martin, Paris 10e, Moulins de Villancourt (38) et Le Chêne, Villejuif (94)
  • 2014: Arrêts de tram Dis moi dix mots Grenoble (38) et Le Chêne, Villejuif (94)
  • 2013: Panneaux Decaux Grenoble Le moi dans la masse avec Reg'Art (38)
  • 2011: Le Carrosse, organisation de festivals artistiques à thèmes, Paris 20e
  • 2010: Festivals artistiques avec Intersquat et le Mouvement européen des squatteurs à Berlin[6], Allemagne et Rome, Italie.
  • 2008: Galerie Frichez nous la Paix, Jungle Urbaine[7], Paris 20e
  • 2009: "7 Ici" avec la Deuxième Aile de la Générale de Belleville, Paris 3e
  • 2006: Les Frigos, événement Girls @ Work "Angel’s World", Paris 13e
  • 2003: Le Relais, Centre de recherche théâtrale, près de Dieppe (76)

Installations plastiques[modifier | modifier le code]

Ses installations sont à base de détournement d’objets, de récupération de matériaux plastiques, et autres, intégrant parfois des photographies qu'elle réalise. Installées in situ, le plus souvent à l'extérieur, elles prennent en compte leur environnement architectural ou naturel.

  • 2013 : Sculpture-installation suspendue dans les arbres durant les « 10 ans de la fête des artistes », dans le parc de la Mairie de Gif sur Yvette (91) préparée et inventée auparavant en binôme avec Yabon Paname dans un jardin.
  • 2012 : Blanchisseuse ô chantier, friche près du Jardin d’Éole « Ô 21e cycle » avec les Arts et Mouvants[8], Paris 19e
  • Installation mappemonde, hall de la Maison des Métallos « Le monde à l’envers » avec le Comité des Métallos[9], Paris 11e
  • La Blanchisseuse[10] Corner à Confluences « Petites urbanités libres » avec Cie KTHA, Paris 11e
  • 2010 : Installation aqua-aérienne, square Gardette « Le Génie des jardins » [11], avec le Génie de la Bastille, Paris 11e
  • 2008 : Installation aérienne, nef centrale du 104 avec la Cie le Balto (Berlin), Paris 19e
  • 2003 : Mémorial au 20e siècle, chapelle du Musée de la Résistance et de la Déportation (Besançon) Journées du patrimoine (25) après préparation à Les Frigos, studios du théâtre de l'opprimé, Paris 13e.
  • 1997: L'Eclat à Confesse, théâtre à 2 places au Pôle Culturel Pi, squat artistique, lors de l'évènement J-1000 avant l'an 2000[12], Paris 19e.

Performances urbaines[modifier | modifier le code]

Elle fait des performances dans la rue en intégrant des éléments visuels qu'elle crée en papier estampé, plastique, tissus etc. afin de produire des costumes, masques, grosses têtes, installations, sculptures et marionnettes géantes[13] en faisant participer d'autres personnes et artistes.

Ce laboratoire aboutit à des créations collectives de performances avec marionnettes. Laboratoire du Mouvement, Inconnu à cette adresse, Arche de Noé, Butoplastic, de sculptures géantes déambulatoires : Babyboeuf volant géant, Pimprenelle et Nicolas, Le géant roi du Carnaval, L'autel de la marine, L'Arche de Noé des enfants, et d'une marionnette géante Pimprenelle Paris.

  • Printemps des Poètes, Carnavals, Sidaction et Trésor de Paris avec Transversales K, Paris 18e

Principales Expositions[modifier | modifier le code]

Engagement militant[modifier | modifier le code]

Cofondatrice de Transversales K, mouvement d’artistes indépendant depuis 2004. Elle organise des déambulations festives, ateliers, festivals artistiques et développe la communication. Elle intervient aussi en tant qu’artiste auprès d’enfants et adultes :

  • Maison d’arrêt de Rouen auprès de femmes détenues
  • Hôpital spécialisé psychiatrie (93)
  • Quartiers nord-est de Paris dans la rue

Participe à l'organisation de portes ouvertes d'ateliers d’artistes en différents endroits de la région parisienne.

Cofondatrice de la renaissance du Carnaval de Paris à partir de 1994 avec l'A.P.C.P. et « Les Fumantes de Pantruche ».

Cofondatrice de Un Peuple Créatif à Paris et de Projet Reg'Art à Grenoble en 2013

Publications[modifier | modifier le code]

  • Recueil de craie, Poésie par Catherine Poulain (pseudo KTY), publié chez Edilivre en mars 2016 (ISBN 978-2-334-07839-9)[15]
  • Illustration de couverture Le Procès de l’Excès chez Queneau et Bataille, publié chez L'Harmattan en 2012 Effusion 2011 (ISBN 978-2-296-96661-1)[16]
  • Images et texte dans Femme Création Handicap, par Maudy Piot, éd. L'Harmattan 2009 (ISBN 978-2-296-08294-6)[17]
  • Catalogue Artivistes 12, créé et édité par Catherine Poulain et Yabon Paname avec la participation de 12 personnes dont certaines issues de l'Underground parisien dont Jean Starck cofondateur de Art Cloche, SP38, Popay et Frédéric Atlan ainsi que Fred Forest en préparation de l'exposition qu'ils ont organisé au Musée du Montparnasse en juin 2012. Dépôt légal BNF: Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin 2012- 243675 support : livre[18]
  • Textes pour Culture[s] forces et défis du 21e siècle, éditions Altaîr thinktank 2012 (ISBN 978-2-35061-041-2)[19]
  • Articles dans Philosophie magazine "Et vous, êtes vous normal ?"[20], Cassandre/Horchamp "Par tous les moyens nécessaires"[21], La Stradda "L'élan de la rue"[22], Rue89, Mouvement "Nègres, bougnoules et sauvages", Encarts dans Artension et Déco mag.
  • Page dans La Bible de l'Art Abstrait, tome II, édition lelivredart[23]
  • Reportages télévisés sur FR2 Journal Télévisé 20h et R.F.O. « Nextport » et « Au bout de la nuit ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]