K.C. Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
K.C. Jones Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 25 mai 1932 (1932-05-25) (81 ans)
Taylor, Texas
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 91 kg (200 lb)
Situation en club
Numéro 27 - 25
Poste meneur
Carrière universitaire ou amateur
1952-1956 San Francisco Dons
Draft NBA
Année 1956
Franchise Boston Celtics
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1958-1959
1959-1960
1960-1961
1961-1962
1962-1963
1963-1964
1964-1965
1965-1966
1966-1967
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
3,5
6,3
7,6
9,2
7,2
8,2
8,3
8,6
6,2
Sélection en équipe nationale **
1956 Drapeau : États-Unis États-Unis 87 (8 sél.)[1]
Carrière d’entraîneur
1967-1970
1971-1972
1972-1973
1973-1976
1983-1988
1990-1992
1994-1995
1996-1998
Brandeis University
Lakers de Los Angeles (assi.)
San Diego Conquistadors
Capital Bullets
Celtics de Boston
SuperSonics de Seattle
Pistons de Detroit (assi.)
New England Blizzard
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1989

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

K.C. Jones (né le 25 mai 1932 à Taylor, Texas) est un joueur et entraîneur américain de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il joua à l'Université de San Francisco et, en compagnie de Bill Russell, mena les Dons aux titres de champions NCAA en 1955 et 1956. Jones joua aussi avec Russell avec l'équipe olympique américaine en 1956 qui remporta la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de 1956. Durant sa carrière de joueur, il était réputé comme un défenseur tenace. Jones passa ses neuf saisons en NBA avec les Boston Celtics, faisant partie de l'équipe remportant huit titres consécutifs entre 1959 et 1966. Dans l'histoire de la NBA, seuls ses coéquipiers Bill Russell et Sam Jones ont gagné plus de bagues de champion durant leur carrière. Après que Boston eut perdu en play-offs en 1967 contre les Philadelphia 76ers, Jones mit fin à sa carrière de joueur.

Jones fut le premier entraîneur des San Diego Conquistadors, une franchise de l'American Basketball Association qui eut une très courte durée de vie. Une année après, en 1973 il devint entraîneur des Capital Bullets (qui devinrent les Washington Bullets une année après), les entraînant durant trois saisons et les menant aux Finales NBA en 1975. En 1983, il devint entraîneur des Boston Celtics, en remplacement de Bill Fitch. Jones guida la génération Larry Bird aux titres de champions en 1984 et 1986. Les Celtics remportèrent la division Atlantique durant les cinq saisons où Jones en était l'entraîneur et atteignirent les Finales NBA lors de 4 des 5 saisons. Il entraina brièvement les Seattle SuperSonics en 1990 et 1991.

K.C. Jones fut intronisé au Basketball Hall of Fame en 1989. Il est le seul entraîneur afro-américain à avoir gagné de multiples titres NBA en tant qu'entraîneur en chef. (Bill Russell gagna aussi deux titres en tant qu'entraîneur, mais il était également joueur.)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Taylor, The Rivalry: Bill Russell, Wilt Chamberlain, and the Golden Age of Basketball, Ballantine Books,‎ , 432 p. (ISBN 978-0812970302)
  • (en) Jeff Greenfield, The world's greatest team: A portrait of the Boston Celtics, 1957-69, Random House,‎ 1976, 208 p. (ISBN 978-0394495606)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K. C. Jones Biography and Olympic Results sur sports-reference.com