Kōsei Inoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Inoue.
Kosei Inoue
Inoue Kosei 2008.jpg

Kōsei Inoue en 2008

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
MiyazakiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Aki Higashihara (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,83 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
100 kg, 113 kgVoir et modifier les données sur Wikidata

Kōsei Inoue, né le 15 mai 1978 à Miyazaki, est un judoka japonais, considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire récente[1].

Il remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 dans la catégorie des moins de 100 kg. Il devient ensuite sélectionneur de l'équipe nationale du Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'Université de Tokai, Kōsei Inoue commence sa carrière de judoka dans la catégorie des moins de 100 kg[2]. Son entraîneur est Yasuhiro Yamashita, ancien champion du monde et olympique. À 21 ans, il remporte les championnats du monde en 1999 ; il est alors favori pour les Jeux olympiques de Sydney en 2000. Il y remporte tous ses combats par ippon et devient champion olympique des « moins de 100 kg »[3].

Les années suivantes, il confirme son statut de grand champion en remportant les championnats du monde à Munich en 2001 et à Osaka en 2003. Il est alors favori pour les Jeux Olympiques de 2004 à Athènes dans la catégorie des moins de 100 kg. À la grande surprise des observateurs, Inoue perd contre Elco van der Geest en quart de finale, et termine 5e de la compétition[3]. En 2005, il remporte la coupe Jigoro Kano, l'un des tournois les plus prestigieux dans le domaine du judo. La même année, il se blesse gravement à l'épaule et à la poitrine contre le biélorusse Jury Rybak, et interrompt sa carrière durant deux ans.

Il fait son retour à la compétition en 2007 dans la catégorie des plus de 100 kg et parvient à remporter le tournoi de Paris. La même année, il finit 5e des championnats du monde à Rio après avoir été défait par le Français Teddy Riner.

En 2008, lors des championnats du Japon, Kōsei Inoue perd contre Yohei Takai (en), ce qui lui coûte sa sélection pour les Jeux. Il décide alors d'interrompre sa carrière pour se consacrer au métier d'entraîneur. Le 1er novembre 2012, il devient sélectionneur de l'équipe nationale du Japon, son prédécesseur Shinohara ayant démissionné.

Technique[modifier | modifier le code]

Kōsei Inoue est un spécialiste des Ashi-Waza (techniques de jambes) et plus particulièrement Uchi-Mata, technique avec laquelle il a remporté la plupart de ses combats au cours de sa carrière. Mais il maîtrise également les Te-Waza et plus particulièrement Morote-Seoi-Nage.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat du monde[modifier | modifier le code]

  • 2003 - Osaka : 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 2001 - Munich : 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 1999 - Birmingham : 1er (Catégorie des - 100 kg)

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnat d'Asie[modifier | modifier le code]

  • 1998 - Bangkok : 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 2002 - Busan : 1er (Toutes catégories)

Championnat du Japon[modifier | modifier le code]

  • 2000 - 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 2001 - 1er (Catégorie des - 100 kg)
  • 2002 - 1er (Toutes catégories)
  • 2003 - 1er (Toutes catégories)
  • 2007 - 1er (Toutes catégories)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Judo : «Pour nous, Japonais, l’objectif est de battre Teddy Riner» » (consulté le 29 septembre 2016)
  2. « Kosei Inoue, Judoka, JudoInside », sur www.judoinside.com (consulté le 29 septembre 2016)
  3. a et b « Kosei Inoue Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 29 septembre 2016)