Kōichirō Matsuura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kōichirō Matsuura
松浦 晃一郎
Illustration.
Koichiro Matsuura en 2007.
Fonctions
Directeur général de l'UNESCO

(10 ans)
Prédécesseur Federico Mayor Zaragoza
Successeur Irina Bokova
Biographie
Date de naissance (83 ans)
Lieu de naissance Préfecture de Yamaguchi, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Diplomate

Signature de Kōichirō Matsuura松浦 晃一郎

Kōichirō Matsuura (松浦 晃一郎, Matsuura Kōichirō?, parfois écrit Koïchiro Matsuura), né le , est un diplomate japonais. Ambassadeur du Japon à Paris de 1994 à 1999, il est directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) de 1999 à 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit de l’université de Tokyo et en économie du Haverford College (États-Unis)[1], Kōichirō Matsuura commence sa carrière de diplomate en 1959 [réf. nécessaire]. Il est ainsi ambassadeur du Japon en France entre 1994 et 1999[1].

De 1998 à 1999, il est président du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO et le , il devient directeur général de l'UNESCO[1]. Réélu en 2005 pour quatre ans, il quitte ses fonctions le et Irina Bokova lui succède.

Il est également directeur général du bureau de la coopération économique du ministère japonais des Affaires étrangères de 1988 à 1990, et directeur général du bureau des affaires nord-américaines du ministère des Affaires étrangères de son pays de 1990 à 1992. Cette année-là, il est nommé ministre adjoint des affaires étrangères, poste qu'il exerce pendant 2 ans[1],[2].

Kōichirō Matsuura a écrit plusieurs livres sur les relations internationales. Il est membre honoraire du Club de Rome[3].

Il est actuellement président de la Fédération internationale de go[4].

Honoris causa[modifier | modifier le code]

Il a obtenu plusieurs doctorat honoris causa :

Il est fait professeur honoris causa de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) UNESCO Archives AtoM Catalogue, « Matsuura, Koïchiro », sur atom.archives.unesco.org (consulté le 9 avril 2021)
  2. (en) UNESCO Archives AtoM Catalogue, « Matsuura, Koïchiro », sur atom.archives.unesco.org (consulté le 9 avril 2021)
  3. (en) Liste des membres honoraires du Club de Rome.
  4. (en)Site de la Fédération internationale de go.
  5. « Open University Tanzania General Information »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. a et b (es) « Koichiro Matsuura », sur esp.rudn.ru (consulté le 9 avril 2021)
  7. « Koichiro Matsuura déplore le sort des universités africaines »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. « Koïchiro Matsuura - Prix et distinctions », sur Prix et distinctions (consulté le 28 août 2020).
  9. Koïchiro Matsuura, « Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO, à l'occasion de la Cérémonie de remise du doctorat Honoris Causa par l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) », sur unesdoc.unesco.org, (consulté le 9 avril 2021)
  10. Koïchiro Matsuura, Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO à l'occasion de la collation de son grade de professeur honoris causa de l'Université Renmin de Chine (PUC), Neijing, 23 août 2001, (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]