Juxtaposition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En grammaire, la juxtaposition, ou parataxe asyndétique, est l'introduction d'une unité syntaxique quelconque sans la médiation d'un mot-outil (on peut dire aussi asyndète ou encore, corrélation implicite).

Le drapeau bleu, blanc, rouge. / Le drapeau bleu, blanc et rouge.
Les trois adjectifs qualificatifs « bleu », « blanc », « rouge » (tous trois épithètes du nom « drapeau ») sont coordonnés, par juxtaposition dans le premier exemple, et au moyen de la conjonction de coordination « et » dans le second.
Une chemise blanche. / Une chemise de toile.
L'adjectif qualificatif « blanche », épithète du nom chemise, est subordonné par juxtaposition. Le nom « toile », complément du nom « chemise », est subordonné par la préposition « de » (subordonnant).
Le chat immobile guette la souris. Le chat, immobile, guette la souris. Immobile, le chat guette la souris. Le chat guette la souris, immobile.
L'adjectif qualificatif « immobile » (satellite) est épithète du nom « chat » (noyau). Il s'agit d'une épithète liée, dans le premier exemple (subordination par juxtaposition) et d'une épithète détachée (ou apposition) dans tous les autres.
  • Remarques
    • L'apposition est donc un cas particulier de subordination par juxtaposition, dans laquelle un satellite se trouve détaché (déplacé ou disjoint) de son noyau, et encadré par des signes de ponctuation (des virgules, le plus souvent).
    • Pour certains grammairiens, la juxtaposition ne concerne que la seule coordination.

Articles connexes[modifier | modifier le code]