Juvigny-sur-Seulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juvigny et Seulles (homonymie).
Juvigny-sur-Seulles
Le vieux pont sur la Seulles.
Le vieux pont sur la Seulles.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Bretteville-l'Orgueilleuse
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Seulles
Maire
Mandat
Geoffroy Jegou du Laz
2014-2020
Code postal 14250
Code commune 14348
Démographie
Gentilé Juvignais
Population
municipale
74 hab. (2012)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 45″ N 0° 36′ 50″ O / 49.1625, -0.61388949° 09′ 45″ Nord 0° 36′ 50″ Ouest / 49.1625, -0.613889
Altitude Min. 53 m – Max. 118 m
Superficie 3,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Juvigny-sur-Seulles

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Juvigny-sur-Seulles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Juvigny-sur-Seulles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Juvigny-sur-Seulles

Juvigny-sur-Seulles est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 74 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à quelques kilomètres des plages du débarquement, des villes de Bayeux et de Caen.

Communes limitrophes de Juvigny-sur-Seulles[1]
Fontenay-le-Pesnel,
Tilly-sur-Seulles
Fontenay-le-Pesnel Fontenay-le-Pesnel
Tilly-sur-Seulles Juvigny-sur-Seulles[1] Tessel
Hottot-les-Bagues,
Saint-Vaast-sur-Seulles
Vendes Tessel,
Vendes

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Juvenie à la fin du Xe siècle, Jouveneium en 1082 et Juvigneium au XIe siècle[2]. Le toponyme est issu d'un anthroponyme latin ou roman tel que Jovinius[2],[3],[4], Jovenius[3] ,

Le locatif sur-Seulles est ajouté en 1938[5].

Le gentilé est Juvignais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Jean-Noël Vandevivère SE Agriculteur
mars 2008[6] en cours Geoffroy Jegou du Laz[7] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 74 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Juvigny-sur-Seulles[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Juvigny a compté jusqu'à 127 habitants en 1831.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
119 73 111 108 127 114 120 121 126
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
116 115 116 102 97 108 100 96 92
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
102 83 76 78 57 70 82 65 53
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
61 61 61 50 51 55 58 64 67
2012 - - - - - - - -
74 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château du XVIIIe siècle, très endommagé lors des bombardements de 1944. Il fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques depuis le 6 janvier 1930, son parc également, depuis le 9 juin 2008[11].
  • L'église Saint-Clément, également touchée en 1944.
  • Le Vieux pont de Juvigny-sur-Seulles. Par arrêté du , ce pont a été inscrit aux Monuments historiques[12] pour sa qualité architecturale, son originalité, son authenticité et son intérêt historique. En effet, ce pont en pierre, construit au Moyen Âge, à cinq arches formant une courbe est certainement l'un des plus vieux ouvrages d'art existant encore dans le Calvados. Construit sur la Seulles, et situé sur les communes de Juvigny-sur-Seulles et de Tilly-sur-Seulles, il fut, à l'origine, un point de passage privilégié et important pour les pèlerins se rendant au mont Saint-Michel. Autour de lui, de nombreux commerces s'étaient établis (auberges, cabaret, boulangerie, maréchal-ferrant, etc.) Un Hôtel-Dieu était également implanté à Juvigny pour y soigner les pèlerins malades. À la fin du XVIIIe siècle, il connut également un fort trafic dû au commerce de la chaux (les communes de Fontenay-Le-Pesnel, de Tilly-sur-Seulles et de Juvigny-sur-Seulles possédaient de nombreuses carrières de pierre calcaire et des fours à chaux très actifs). En 1850 fut édifié un pont plus large et plus conforme à la circulation moderne.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève,‎ (lire en ligne), p. 563
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ (ISBN 2-905461-80-2), p. 155
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. « Geoffroy Jegou du Laz, nouveau maire élu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 juillet 2015)
  7. Réélection 2014 : « Geoffroy Jegou du Laz retrouve son fauteuil », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 avril 2014)
  8. « Juvigny-sur-Seulles (14250) - Municipales 2014 », sur Ouest-france.fr - Municipales 2014 (consulté le 23 juillet 2015)
  9. Date du prochain recensement à Juvigny-sur-Seulles, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012.
  11. « Château », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Pont de Juvigny sur la Seulles », base Mérimée, ministère français de la Culture.