Juvanzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juvanzé
Église Saint Gengoul
Église Saint Gengoul
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Bar-sur-Aube
Canton Brienne-le-Château
Intercommunalité Communauté de communes des Lacs de Champagne
Maire
Mandat
Gérard Bergerat
2014-2020
Code postal 10140
Code commune 10183
Démographie
Population
municipale
28 hab. (2014)
Densité 5,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 19′ 03″ nord, 4° 33′ 39″ est
Superficie 4,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Juvanzé

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Juvanzé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Juvanzé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Juvanzé

Juvanzé est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Juvanzé est à limite est du bassin parisien. La commune est situé sur la rive droite de l'aube avec trois territoires différents, les berges de l'aube, une zone de plaine sédimentaire d'origine quaternaire et une zone plus élevée couverte de bois, à l'est de la commune, du crétacé inférieur.

La commune s'étend sur 4,9 km², avec une densité en 2006 de 6,7 habitants par km². Juvanzé est situé à 136 mètres d'altitude, est entouré par les communes de Trannes, Unienville, La Rothière, et est situé à 36 km au Nord-Est de Troyes la plus grande ville à proximité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce village fut fondé par l'Abbaye de Beaulieu au XIIe siècle pour les moulins qui y ont été édifiés.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 M. Gérard Gaucher[1]    
 ? en cours M. Gérard Bergerat DVD Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 28 habitants, en diminution de -6,67 % par rapport à 2009 (Aube : 1,56 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
62 69 62 69 95 96 100 98 101
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
101 91 78 88 76 73 72 64 62
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
53 64 47 31 35 50 48 49 44
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
43 36 32 22 27 37 32 27 28
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le territoire de Juvanzé est traversé, au nord, par la voie romaine reliant Langres à Chalôns et qui est classée aux monuments historiques[6] et celle reliant Troyes à Naix. Une abbaye fondée par trois prêtres, Osbert, Alard et Eudes qui reçurent l'autorisation de la fondation en 1112 de Philippe de Pons, évêque de Troyes et encore par Innocent II. En premier lieu soumise à la règle de Norbert de Xanten, elle fut vendue comme bien national à Bourgeois de Jessaint[7]. Napoléon y serait venu alors qui était escolier à Brienne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :