Jusuf Vrioni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vrioni.

Jusuf Vrioni, né à Corfou en Grèce le et mort à Paris le , est un traducteur albanais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jusuf Vrioni est le fils d'Ilias Bey Vrioni, Grand officier de la Légion d'honneur et plusieurs fois Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de l’Albanie et Ministre plénipotentiaire du Royaume albanais à Paris et Londres.

Membre de la grande famille des Beys de Berat, Fier et Myzeqe, anciennes villes de la Province de Ioannina de l'Empire ottoman et actuelles villes de la République Albanaise.

Jusuf Vrioni passe toute sa jeunesse en France, de 1925 à 1939, suit ses études au lycée Janson-de-Sailly rue de la Pompe, puis à HEC de Paris. Devient champion de France de polo et de hockey en 1938. En 1938 il part pour Rome. En 1943 il est de retour dans son pays et en 1944 les communistes prennent le pouvoir.

En 1947, il est arrêté pour « espionnage » et passe 13 ans en prison. Il est libéré en 1959. Pour vivre, il devient traducteur, et on lui confie divers textes à caractère politique. Il se voit ainsi chargé de traduire en français les textes du dictateur Enver Hoxha, prolifique auteur d'essais. À partir du début des années 1960, il traduit plusieurs auteurs, et notamment Ismail Kadaré, dont il contribue grandement à la notoriété hors des frontières de l'Albanie. Les toutes premières traductions françaises de Kadaré sont anonymes, le régime albanais ne voulant pas que figure le nom d'un « ci-devant » qui a purgé douze ans dans les prisons et bagnes du pays.

En 1997, à la suite de la crise politique en Albanie, Jusuf Vrioni quitte définitivement l'Albanie pour s'installer à Paris. En 1998 il est nommé ambassadeur de son pays à l'UNESCO. La même année, en mai, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur. Jusuf Vrioni est mort à Paris le .

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mondes effacés, souvenirs d'un Européen, JC Lattès, 1998 (en collaboration avec Éric Faye)

Activité diplomatique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]