Jusuf Kalla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jusuf Kalla
Illustration.
Fonctions
Vice-président de la République d'Indonésie

(5 ans)
Élection
Président Joko Widodo
Prédécesseur Boediono
Successeur Ma'ruf Amin

(5 ans)
Élection
Président Susilo Bambang Yudhoyono
Prédécesseur Hamzah Haz
Successeur Boediono
Biographie
Nom de naissance Muhammad Jusuf Kalla
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Watampone (Indonésie)
Nationalité indonésienne
Parti politique Golkar
Diplômé de Institut européen d'administration des affaires (Singapour)
Université de Malaya (Kuala Lumpur)
Université Soka (Tokyo)
Université d'Indonésie (Jakarta)
Religion Islam

Jusuf Kalla
Vice-présidents de la République d'Indonésie

Muhammad Jusuf Kalla, né le à Watampone (Sulawesi du Sud), est un homme d'État indonésien. Il est vice-président de la République d'Indonésie de 2004 à 2009 et à nouveau de 2014 à 2019. Il a en outre été le président du parti Golkar de 2004 à 2009.

Jusuf Kalla est né dans une famille de commerçants et hommes d'affaires bugis du sud de l'île de Célèbes.

En , Jusuf a déclenché un tollé en Indonésie en suggérant de promouvoir l'Indonésie au Moyen-Orient en mettant en avant la disponibilité de femmes divorcées prêtes à un mariage qui dure le temps du séjour d'un touriste arabe[1].

En 2009, il s'adresse aux Jeunesses du Pancasila (Pemuda Pancasila), une organisation paramilitaire très impliquée dans le massacre anticommuniste de 1965[2]

Jusuf était un des candidats à l'élection présidentielle du 9 juillet 2009, avec comme colistier pour le poste de vice-président, le général Wiranto. Il est arrivé en 3e position.

Il est de nouveau élu vice-président de l'Indonésie le en tant que colistier de Joko Widodo[3]. Il entre en fonction le suivant.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "VP moots using women in Arab tourism push", The Jakarta Post du 29/06/06
  2. Philippe Pataud Célérier, « Les Papous minoritaires en Papouasie », sur Le Monde diplomatique,
  3. (en-US) « And they’re off: Runners declared in two-horse race », Indonesia at Melbourne,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2018)