Justin Vaïsse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Justin Vaïsse
Image dans Infobox.
Justin Vaïsse en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
ReimsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Autres informations
Site web

Justin Vaïsse[1] est un historien français. Fondateur et directeur général du Forum de Paris sur la Paix, il a été directeur du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de 2013 à 2019[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure Lettres et Sciences Humaines (Fontenay Saint-Cloud) et de l'Institut d'études politiques de Paris, Agrégé d'histoire (1996), docteur en histoire (2005), habilité à diriger des recherches (2011), Justin Vaïsse a enseigné à Sciences Po (Paris School of International Affairs), à l'ENA, à l'Université de Paris III et à l'université Johns-Hopkins (SAIS, Paul H. Nitze School of Advanced International Studies, Washington).

Ses recherches ont pour thèmes la politique étrangère américaine, les relations internationales, les relations transatlantiques et franco-américaines, et aussi l'islam en France. Elles explorent notamment les liens entre idées et politique, particulièrement la politique étrangère, à travers l’étude d’une revue (le magazine américain Foreign Policy), d’un courant de pensée (le néoconservatisme américain), ou d’une biographie intellectuelle (Zbigniew Brzezinski)[3].

Son livre sur le néoconservatisme américain, paru en anglais sous le titre Neoconservatism. The Biography of a Movement (Harvard University Press, 2010)[4], est considéré comme « une lecture essentielle pour quiconque souhaite déchiffrer les contours de notre histoire politique récente » selon la critique du New York Times[5].

De 2007 à 2013, il est Senior Fellow puis Director of Research au Center on the US and Europe de la Brookings Institution à Washington[6], le think tank américain le plus influent. À ce poste, il a notamment initié plusieurs projets, comme le European Foreign Policy Scorecard, projet d'évaluation des performances européennes sur la scène diplomatique mondiale et de la capacité à projeter son influence, en coopération avec le think tank ECFR.

En , le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius le choisit[2] pour diriger le Centre d'analyse, de prévision et de stratégie (CAPS), la nouvelle incarnation du Centre d'Analyse et de Prévision créé par Michel Jobert en 1973, et que le ministre souhaite orienter davantage vers la recommandation politique. Le CAPS a vocation à couvrir l'ensemble des sujets dont s'occupe la diplomatie française ; il a la double mission d'assurer l'interface avec le monde de la recherche sur les questions internationales et de servir aussi bien de centre d'analyse et de conseil stratégique que de "poil à gratter" pour le Ministre et le Ministère, avec une attention particulière portée sur l'anticipation et la prospective[7]. Il est en cela l'équivalent du Policy Planning Staff américain.

Sa biographie de Zbigniew Brzeziński (2016) est remarquée[8],[9].

Membre d’un groupe d’experts extérieurs qui conseillent la campagne d’Emmanuel Macron en 2016-2017, Justin Vaïsse propose au Président de la République la création d’un événement annuel sur le multilatéralisme et la régulation de la mondialisation au cours de l’été 2017. Ce dernier l’encourage et apporte son appui au projet[10]. La première édition a lieu du 11 au [11], à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Depuis 2018, le Forum de Paris sur la Paix est le lieu où les chefs d'État et les organisations internationales travaillent avec la société civile et le secteur privé à construire de nouvelles formes d'action collective. Ses deux premières éditions ont réuni plus de cent chefs d’États et de gouvernement, des centaines de PDG, d’ONG, de leaders d’opinion et de représentants de la sociéts civile, et plus de 10 000 participants. Du 11 au , sa troisième édition sera principalement consacrée à la réponse multi-acteurs au Coronavirus, avec la conviction que nous pouvons collectivement surmonter les énormes défis qui nous attendent et utiliser cette crise comme une opportunité pour reconstruire un monde meilleur et plus durable[12].

Il est le fils de l'historien Maurice Vaïsse.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Participation à d'autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Empire américain ?, sous la dir. de Michel Wieviorka, Balland, Paris, 2004 - actes des Entretiens d'Auxerre de .
  • Les Relations franco-américaines au XXe siècle : Colloque de l'Observatoire de la politique étrangère américaine, 24 et , sous la direction de Pierre Mélandri et de Serge Ricard, L'Harmattan, Paris, 2003
  • Guerres et sociétés : États et violence après la guerre froide, sous la dir. de Pierre Hassner et Roland Marchal, Karthala, Paris, 2003
  • Les Grandes Tendances du monde, sous la dir. de Thierry de Montbrial et de Philippe Moreau-Defarges, RAMSES 2003 - IFRI–Dunod, Paris, 2002
  • L'Annuaire français des relations internationales 2002, vol. III, Bruylant, Bruxelles, 2002
  • Ethnocentrisme et diplomatie : l'Amérique et le monde au XXe siècle, sous la direction de Pierre Mélandri et de Serge Ricard, L'Harmattan, Paris, 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Justin Vaïsse - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  2. a et b « Justin Vaïsse, le stratège du Quai d'Orsay », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Des stratèges comme on n’en fait plus », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Neoconservatism — Justin Vaïsse », sur www.hup.harvard.edu (consulté le )
  5. (en-US) Barry Gewen, « Leave No War Behind », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  6. (en-US) « Justin Vaïsse », sur Brookings (consulté le )
  7. Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Interview de Justin Vaïsse, directeur du centre d'Analyse, de Prévision et de Stratégie au MAE », (consulté le )
  8. Jean Klein, « Zbigniew Brzezinski. Stratège de l’empire, Justin Vaïsse, Paris, Odile Jacob, 2015, 424 pages », Politique étrangère, vol. 2016/3,‎ , p. 158-159 (lire en ligne, consulté le )
  9. « Subscribe to read | Financial Times », sur www.ft.com (consulté le )
  10. https://www.elysee.fr/front/pdf/elysee-module-779-fr.pdf : "C'est pourquoi je souhaite que la France lance un cycle de conférences internationales annuelles diplomatiques et juridiques, consacrées à l'organisation de notre monde, la première se tiendra à Paris à l'été 2018"
  11. Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Forum de Paris sur la Paix : 1ère édition du 11 au 13 novembre 2018 », sur France Diplomatie - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le )
  12. Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, « Présentation de la troisième édition du Forum de Paris sur la paix en visioconférence - Allocution de Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères Paris, 29.04.20 », sur France Diplomatie - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :