Justin Thomas (golf)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Justin Thomas
Fiche d'identité
Nom de naissance Justin Louis Thomas
Date de naissance (26 ans)
Lieu de naissance Louisville
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,78 m (5 10)
Carrière
Passé pro en 2013
Circuit pro PGA Tour
Victoires pro 6
Tournois majeurs
Masters 22e en 2017
Open américain 9e en 2017
Open britannique 53e en 2016
US PGA 1er en 2017

Justin Louis Thomas (né le à Louisville) est un golfeur professionnel américain évoluant sur le PGA Tour. En 2017, il remporte son premier tournoi majeur, le Championnat de la PGA, ainsi que le classement final de la FedEx Cup.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vainqueur de son premier titre sur le PGA Tour lors du CIMB Classic lors de l'édition 2015, Justin Thomas se succède à lui-même lors de sa deuxième victoire sur le circuit américain, devant le Japonais Hideki Matsuyama[1]. En , il remporte le Tournoi des champions SBS, devançant de nouveau Hideki Matsuyama[2]. Une semaine plus tard, il remporte son quatrième titre en devançant l'Anglais Justin Rose lors du Sony Open d'Hawaï[3]. Lors de ce tournoi, il devient le septième joueur de l'histoire de la PGA à réussir un score de 59[4] et le plus jeune de ceux-ci[5].

Lors du troisième tour de l'US Open, disputé à Erin Hills, il réussit le score de 63, soit neuf coups sous le par, égalant ainsi le record de Johnny Miller (en) établi lors de l'édition de 1973[6]. Deuxième à un coup de Brian Harman (en) au soir de ce tour, il réalise un score de 75 sur le dernier tour, pour terminer neuvième à huit coups du vainqueur Brooks Koepka[7]. En , il remporte la 99e édition du Championnat de la PGA, disputée à Quail Hollow, devançant l'Italien Francesco Molinari, le Sud-Africain Louis Oosthuizen et son compatiote Patrick Reed de deux coups[8],[9].

Qualifié pour disputer la FedEx Cup, il remporte le deuxième tournoi de celle-ci, le Dell Technologies Championship, avec trois coup d'avance sur son compatriote Jordan Spieth. A l'entame du dernier tournoi de la FedEx Cup, Justin Thomas est deuxième derrière Jordan Spieth. Il doit impérativement terminer devant son adversaire pour remporter la FedEx Cup; ce qui fait grâce à une deuxième place à un coup de Xander Schauffele, tandis que Jordan Spieth termine 7e[10]. Avec cinq victoires dans la saison, dont un tournoi majeur et le gain de la FedEx Cup, il est l'une des révélations de l'année.

Victoires sur le PGA Tour (6)[modifier | modifier le code]

Legende
Tournoi Majeur (1)
FedEx Cup (1)
Autres tournoi (4)
No. Date Tournoi Score Au par Avance Deuxième(s)
1 1er novembre 2015 CIMB Classic 68-61-67-66=262 −26 1 coup Drapeau : Australie Adam Scott
2 23 octobre 2016 CIMB Classic (2) 64-66-71-64=265 −23 3 coups Drapeau : Japon Hideki Matsuyama
3 8 janvier 2017 Tournoi des champions SBS 67-67-67-69=270 −22 3 coups Drapeau : Japon Hideki Matsuyama
4 15 janvier 2017 Sony Open d'Hawaï 59-64-65-65=253 −27 7 coups Drapeau : Angleterre Justin Rose
5 13 août 2017 Championnat de la PGA 73-66-69-68=276 −8 2 coups Drapeau : Italie Francesco Molinari,
Drapeau : Afrique du Sud Louis Oosthuizen,
Drapeau : États-Unis Patrick Reed
6 4 septembre 2017 Dell Technologies Championship 71-67-63-66=267 −17 3 coups Drapeau : États-Unis Jordan Spieth


Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « CIMB Classic : Justin Thomas réalise le doublé », sur lequipe.fr, .
  2. « SBS Tournament of Champions : le triomphe de Justin Thomas », sur lequipe.fr, .
  3. (en) Kyle Porter, « Justin Thomas sets PGA Tour scoring record in stunning showing at Sony Open », sur cbssports.com, .
  4. Dans l'ordre, les sept joueurs à avoir réussi un score de 59 sur un tournoi de la PGA sont : Al Geiberger (en) (Memphis Classic en 1977), Chip Beck (en) (Las Vegas Invitational en 1991), David Duval (Bob Hope Classic en 1999), Paul Goydos (John Deere Classic en 2010), Stuart Appleby (Greenbrier Classic 2010) et Jim Furyk (Championnat BMW en 2013).
  5. (en) Doug Ferguson, « Justin Thomas joins '59 Club' with dramatic finish in Hawaii », sur cbc.ca, .
  6. (en) Kyle Porter, « U.S. Open 2017: Justin Thomas' shots on 18 to set scoring record will be remembered », sur cbssports.com, .
  7. « Brooks Koepka, le 117e US Open et un record », sur lequipe.fr, .
  8. « Justin Thomas remporte à Quail Hollow le 99e USPGA de l'histoire », sur lequipe.fr,
  9. (en) Ewan Murray, « Justin Thomas wins US PGA and confirms years of potential », sur the Guardian, theguardian.com, (consulté le 14 août 2017).
  10. « Tour Championship : Schauffele pour un record, Thomas pour le jackpot », sur Lequipe, (consulté le 25 septembre 2017)