Justin Sicard de Plauzoles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Justin Sicard de Plauzoles
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Justin Joseph Eugène Sicard de Plauzoles (Montpellier, - Paris 14e, [1]), docteur, professeur au Collège libre des sciences sociales, fut une figure du mouvement hygiéniste en France au début du XXe siècle et président de la Ligue des droits de l'Homme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1872, Justin Sicard de Plauzoles s'oriente vers la médecine et travaille notamment sur les questions d'hygiène. Il devient une figure clé du mouvement anti-vénérien et assure la direction de la ligue contre le péril vénérien à partir de 1923. En 1938, il est secrétaire général du Conseil supérieur d’hygiène sociale, chargé de l’examen de toutes les questions envoyées par le ministre de la Santé publique relatives à l’organisation, au fonctionnement et au développement de l’hygiène sociale[2]. En 1913 Sicard de Plauzoles est membre du "Comité de Défense des Soldats[3]".

Vice-président de la ligue française des droits de l'Homme dès les années 1930[4], il en devient président de 1946 à 1953[5]. Il y milite notamment pour la légalisation de l'avortement et la libéralisation de la contraception, ainsi qu'en faveur de l’abolition de la prostitution[6].

Il meurt en 1968[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès (avec date et lieu de naissance) à Paris 14e, n° 5336, vue 5/31.
  2. Virginie De Luca Barrusse, « Natalisme et hygiénisme en France de 1900 à 1940. L’exemple de la lutte antivénérienne » (consulté le 27 novembre 2012)
  3. Jean-Jacques Becker, Le carnet B. Les pouvoirs publics et l'antimilitarisme avant la guerre de 1914, Paris, Editions Klincksieck, , 226 p. (ISBN 2-252-01519-5), pages 89, 91 et 197
  4. Claire Lescoffit, « Quel féminisme pour la Ligue des Droits de l’Homme entre 1914 et 1940 ? », Extrait du bulletin Archives du féminisme, n°9 - décembre 2005 (consulté le 27 novembre 2012)
  5. « Une brève histoire de la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen », Ligue française des droits de l'homme (consulté le 27 novembre 2012)
  6. Anne-Marie Fabre, « La LDH et les femmes au début du XXe siècle », Revue d’histoire contemporaine, numéro 72, octobre-décembre 2003 (consulté le 27 novembre 2012)
  7. http://cediasbibli.org/opac/index.php?lvl=author_see&id=49678

Liens externes[modifier | modifier le code]