Justin Hayward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Justin Hayward
Description de cette image, également commentée ci-après
Justin Hayward lors d'un concert en 2007.
Informations générales
Naissance (71 ans)
Swindon (Royaume-Uni)
Activité principale chanteur, parolier, guitariste
Instruments guitare
Années actives depuis 1965
Site officiel www.justinhayward.com

Justin Hayward (né le , à Swindon, Wiltshire, Angleterre) est un musicien anglais, principalement connu pour être le chanteur, guitariste et compositeur du groupe de rock anglais The Moody Blues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Justin Hayward est né le , à Swindon, Wiltshire, Angleterre[1]. Il y a confusion quant à son nom complet; ses parents décident de l'appeler, et le font baptiser, Justin David Hayward, bien que la grand-mère l'ait déclaré à l'état civil en tant que David Justin Hayward[2].

Il commence à jouer de la guitare à neuf ans[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1965, Justin Hayward commence sa carrière dans le groupe The Wild Cats de Marty Wilde[1]. Ayant préparé quatre chansons en solo, il contacte Lonnie Donegan, producteur pour le label Pye Records, qui lui permet de sortir deux chansons (London Is Behind Me en 1965 et I Can't Face the World Without You en 1966), mais celles-ci ne rencontrent pas de succès[1].

En 1966, Justin Hayward répond à une petite annonce d'Eric Burdon pour une place de guitariste mais, ayant déjà trouvé quelqu'un, celui-ci le redirige vers le groupe The Moody Blues, pour remplacer Denny Laine[1]. Selon ses dires, il y est simplement entré comme compositeur, le chant étant dévolu en 1966 à Ray Thomas et Mike Pinder. Il est devenu chanteur avec sa première composition, Fly Me High, qui est d'ailleurs le titre générique de leur tournée de 2016. C'est lui l'auteur et le compositeur de Nights in White Satin, qui a fait vendre leur premier concept-album, Days of Future Passed à 70 millions d'exemplaires. Il a par ailleurs participé aux concepts albums Jeff Wayne's Musical Version of The War of The Worlds, sur lequel il chante le fameux Forever Autumn de Jeff Wayne (en) (qui en assurait aussi la direction musicale sur scène). En 1979, il a joué de la guitare et chanté sur le titre Dawn of a New Day sur l'album Prophecies : The Eye of Wendor, du groupe britannique de rock progressif Mandalaband[3]. Il a aussi participé au projet Return to the Centre of the Earth, de Rick Wakeman en 1999[4]. Au milieu des années 80, il a composé le générique de Star Cops, une série anglaise de la BBC, dans lequel il chantait It Won't Be Easy. En 1997, il a aussi a chanté la chanson thème de la série de dessins animés anglais Shoe People, produite par la BBC, et a participé avec d'autres chanteurs et artistes de rock aux albums d'Alan Simon Gaïa, en 2003, et Excalibur II, L'Anneau des Celtes en 2007. Il a aussi chanté Something Evil, Something Dangerous, musique du film d'horreur The Howling IV. Il a composé pour de nombreux artistes, comme Agnetha Fältskog, du groupe ABBA, pour laquelle il a écrit The Angels Cry, où il fait des chœurs et joue de la guitare.

Justin Hayward habite à Monaco mais enregistre tous ses titres en Italie, chez Danilo Madonia, qui collabore à tous ces CD depuis The View from the Hill.

Discographie solo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]