Juste une illusion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juste une illusion

Single de Jean-Louis Aubert
extrait de l'album Plâtre et ciment
Face B Oui et non
Sortie juin 1986
Enregistré mai 1986
Londres
Durée 4 min 50 s
Genre Rock
Format 45 tours
Auteur-compositeur Jean-Louis Aubert
Producteur Steve Levine
Label Virgin Records

Singles de Jean-Louis Aubert

Juste une illusion est une chanson de Jean-Louis Aubert parue en single en 1986. Cette chanson est enregistrée au lendemain de la séparation du groupe Téléphone. C'est une des chansons les plus connues de la carrière solo de Jean-Louis Aubert.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1985, pour le sixième album de Téléphone, le groupe engage Steve Levine pour le produire, accompagnés de Julian Lindsey pour les cordes et claviers. Mais les sessions de travail sont difficiles et le single Le jour s'est levé est publié pour patienter, tout en rencontrant un véritable succès commercial. En mars 1986, l'album n'avance pas et le groupe décide de faire une pause. Mais le , le groupe Téléphone se dissout, alors que le nouvel album était en cours de préparation.

Cependant, le studio d'enregistrement mis à disposition par le producteur Steve Levine, à l'origine pour l'enregistrement du nouvel album du groupe (qui ne verra jamais le jour), est utilisé par Jean-Louis Aubert pour enregistrer avec Richard Kolinka (son copain de toujours et ex-membre de Téléphone) et le bassiste Daniel Roux (ami également du premier) - avec qui ils forment un nouveau groupe du nom de "Jean-Louis Aubert 'n' Ko" - le 45 tours intitulé Juste une illusion (comprenant le titre Oui et non en piste B), qui deviendra un tube incontournable[1],[2].

Crédits[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]