Junzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Junzi ( 君子, Pinyin jūnzǐ, Japonais kunshi, « l'homme noble » ou « gentilhomme » en chinois, littéralement le fils d'un seigneur) désigne, dans le confucianisme, l'homme moralement bon qui pratique la vertu d'humanité (ren), ou du moins tend vers elle[1]. Pour Confucius, c'est l'objectif que tous les hommes doivent avoir. Chaque personne doit se battre afin de devenir cet « homme bon », cette personne supérieure[2]. Le contraire du junzi est l'« l'homme de peu » (xiaoren).

Il faut noter la différence avec le Sage évoqué également par Confucius[3]. Celui-ci désigne l'idéal qui n'est pas atteignable, contrairement au Junzi[4].

Le mot « junzi » est composé de jun, qui signifie seigneur et zi qui signifie fils. Le junzi est donc le fils du seigneur.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]