Jun'yō Maru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Junyō Maru)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Jun'yō Maru en mars 1933.

Le Jun'yō Maru était un cargo japonais (surnommé hell ship). Il a été coulé par le sous-marin britannique HMS Tradewind le 18 septembre 1944, ce qui occasionna la perte de plus de cinq mille cinq cent vies, soit l'une des plus grandes catastrophes maritimes de l'Histoire.

Le bateau[modifier | modifier le code]

Ce bateau a été construit en 1913 par la Compagnie Robert Duncan à Glasgow. Il déplaçait 5 065 tonnes, avait 405 pieds (123 mètres) de long, 53 pieds (16 mètres) de largeur et 27,2 pieds (8,3 mètres) de profondeur. Ses moteurs avaient une puissance de 475 chevaux-vapeur. Afin de transporter des prisonniers, il fut aménagé avec des ponts supplémentaires construits en bambou subdivisés en cages du même matériau. L'espace du pont fut aussi utilisé pour les prisonniers.

Au moment de l'attaque et du naufrage, le , par le HMS Tradewind, le Jun'yō Maru embarquait 1 377 Néerlandais, 64 Britanniques et Australiens, et 8 Américains [1] prisonniers de guerre accompagnés de 4 200 travailleurs forcés javanais destinés à travailler sur les lignes de chemin de fer posées entre Pekanbaru et Muaro (Sumatra).

Le naufrage fit 5 620 morts, et demeura pendant un temps le plus grand désastre maritime. 723 passagers furent secourus pour finalement travailler dans des conditions similaires à ceux des chemins de fer birmans où la mort était une banalité quotidienne.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]