Jungle Commando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jungle Commando (anciennement nommé Suriname National Liberation Army) est un groupe de guérilla du Suriname, entré en résistance contre le gouvernement du colonel Dési Bouterse peu après le coup d'État du 25 février 1980. Les rebelles, dont le chef s'appelait Ronnie Brunswijk, ont lutté de 1986 à 1992, avant de rendre les armes après différents accords de paix.

La situation s'enlisant durablement, les Jungle Commando ont progressivement évolué vers ce qu'on serait tenté d'appeler du banditisme, entre l'attaque de la banque de Moengo et divers trafics sur le fleuve Maroni (essence, or, armes puis drogue). Ronnie Brunswijk a été condamné par contumace par un tribunal de Haarlem à six années d'emprisonnement pour trafic de stupéfiants.

Références[modifier | modifier le code]