Jungle Brothers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jungle Brothers
Description de cette image, également commentée ci-après

Jungle Brothers en 1999.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop alternatif[1], rap politique[2], jazz rap[3], house[1], hip-house
Années actives Depuis 1987
Labels Warlock Records, Warner Bros. Records, Gee Street Records, BMG Records, XYZ Records
Composition du groupe
Membres Mike Gee
Sammy B
Afrika Baby Bam
Anciens membres Torture

Jungle Brothers est un groupe de hip-hop américain, originaire de New York. Composé de Mike Gee, DJ Sammy B et Baby Bam, le groupe est l'un des pionniers de la fusion jazz rap.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Gee (né Michael Small à Harlem, New York), DJ Sammy B (né Sammy Burwell à Harlem, NY), et Baby Bam (né Nathaniel Hall à Brooklyn, NY) forment les Jungle Brothers au milieu des années 1980 et commencent à enregistrer au label Idler[3]. À cette période, ils publient leur premier album studio, Straight out the Jungle, en début 1988[3],[1]. Avec des paroles particulièrement afrocentrées et des instrumentations innovantes, cet album fait décoller les Jungle Brothers, qui rejoignent alors le Native Tongues Posse[3]. L'album atteint la 39e place des Billboard R&B Albums[4]. Straight Out the Jungle, produit au label indépendant Warlock Records[5], comporte un titre de house, I'll House You, produit par Todd Perry[1], également classé[4].

Malgré les ventes plutôt modérées du premier album, Warner Bros Records signe le trio en 1989 et publie leur deuxième album, Done by the Forces of Nature, en novembre la même année[3],[6]. Bien que publié en même temps que l'album 3 Feet High and Rising de De La Soul, l'album est bien accueilli et recherché par bon nombre d'auditeurs[3]. L'album atteint la 46e place des Billboard R&B Albums[2].

Les chances des Jungle Brothers de percer dans le grand public restent minces à cause de quatre années d'absence après la publication de Done by the Forces of Nature, une stratégie marketing assumée par Warner Bros[3]. Au final, le 22 juin 1993[7], J Beez Wit the Remedy donne un coup de pouce significatif à Warner Bros., mais l'énorme publicité ne parvient pas à populariser ce troisième album[3], bien qu'il se classe 9e des Heatseekers, et 52e des R&B Albums[8]. Warner Bros. fait la même erreur en retardant intentionnellement le quatrième album du groupe, Raw Deluxe, au 3 juin 1997[3],[9], qui atteindra malgré cela les classements musicaux[10]. Les autres albums ne seront pas non plus des succès commerciaux, mais leurs collaborations avec des musiciens électro (notamment les Propellerheads avec Take California (and Party)) ou la réutilisation de leur a cappella dans des mixes (par exemple Black Is Black (Ultimatum Mix) sur On the Floor at the Boutique, mixé par Lo Fidelity Allstars) est un succès.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Steve Huey, « Straight out the Jungle Overview », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  2. a et b (en) « Done by the Forces of Nature Awards », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) John Bush, « Jungle Brothers Biography », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  4. a et b (en) « Straight out the Jungle Awards », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  5. (en) « Straight out the Jungle Discography », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  6. (en) Steve Huey, « Done by the Forces of Nature Overview », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  7. (en) John Bush, « J Beez Wit the Remedy Overview », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  8. (en) « J Beez Wit the Remedy Awards », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  9. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Raw Deluxe Overview », sur AllMusic (consulté le 14 août 2015).
  10. http://www.allmusic.com/album/raw-deluxe-mw0000081920/awards

Lien externe[modifier | modifier le code]