Junes Casenave-Harigile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Junes Casenave
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Ordre religieux
Distinction
Prix du Biltzar des écrivains du Pays basque (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Junes Casenave-Harigile, né à Sainte-Engrâce le et mort à Lestelle-Bétharram le , est un prêtre français et écrivain en langue basque. Il est notamment auteur de plusieurs pastorales souletines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Sainte-Engrâce d'un père béarnais et d'une mère du village[1]. Il est en contact très tôt avec l'écrivain et politicien Albert Constantin. Dès l'enfance, il maîtrise le basque, le français, l'espagnol et le béarnais.

Il fait ses études au séminaire de Bétharram, et voyage, à l'âge de 21 ans, en Palestine. Il suit des cours à Bethléem et est un témoin dircet de la Guerre israélo-arabe de 1948-1949. C'est là-bas qu'il est ordonné prêtre, à l'âge de 24ans.

Il enseigne ensuite le latin, le grec et le français à Lestelle-Bétharram, Limoges et Saint-Palais.

Après 33 ans d'enseignement, il revient en 1981 en Soule pour officier en tant que prêtre, à Larrau puis Alçay où il a la charge d'une dizaine d'église de la Haute-Soule et des Arbailles.

Il est nommé membre correspondant de l'Académie de la langue basque en 1982 et académicien honoraire en 2000[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Pastorales[modifier | modifier le code]

Junes casenace a écrit 12 pastorales[3], toutes en basque, à l'exception de Juan Martin Pueyrredon, écrite en français, avec chants en béarnais[4].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Poésie :
  • Contes
    • Altzaiko Herensugea, Sineste zahar eta ez hain zahar eta beste, 1989
    • Basabürüko ipuinak (1997, Izpegi).
  • Dictionnaire
    • Euskara-Frantsesa (basque-français)
    • Frantsesa-Euskara (français-basque)
    • Latin-Euskara (latin-basque)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès du Père Junes Casenave - Diocèse 64 Bayonne, Lescar et Oloron », Diocèse 64,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2018)
  2. (eu) Komunikazioa eta irudia, « Junes Casenave-Harigile », sur www.euskaltzaindia.eus (consulté le 27 septembre 2018)
  3. (es) EiTB Radio Televisión Pública Vasca, « Fallece el académico de honor de Euskaltzaindia Junes Casenave », sur www.eitb.eus (consulté le 27 septembre 2018)
  4. MEDIABASK, « Décès de Junes Casenave », sur mediabask.naiz.eus, (consulté le 27 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]