Jumong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jumong
Tomb of King Tongmyong, Pyongyang, North Korea.jpg
Titre de noblesse
Roi
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Romanisation révisée
Dongmyeong-seongwang or Dongmyeong-wangVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Tongmyŏng-sŏngwang or Tongmyŏng-wangVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Père
Hae Mo-su of Buyeo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lady Yuhwa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
So Seo-no (en)
Q16726571Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Yuri (en)
Onjo (en)
Biryu (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jumong (né en 58 av. J.-C., mort en 19 av. J.-C.) est le fondateur du royaume coréen de Koguryŏ en 37 av. J.-C.[1]. Son nom signifie expert à l'arc. Il fut nommé de manière posthume Dongmyeongseong. Il est également appelé Tongmyong. D'après le Samguk Sagi, son père était le fils du ciel et sa mère, la fille du dieu des rivières.

Sa tombe se trouve à Ryongsan-ri, à 30 km au sud-est de Pyongyang. Elle se trouvait primitivement dans la province de Jilin, près de la capitale de Koguryŏ Hwanin. Lorsque la capitale fut déplacée à proximité de l'actuelle Pyongyang, en 427, son tombeau comme ceux des rois et des principaux dignitaires furent déplacés en même temps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il-yeon: Samguk Yusa: Legends and History of the Three Kingdoms of Ancient Korea, traduit par Tae-Hung Ha et Grafton K. Mintz. Livre I, page 30-32. Silk Pagoda (2006). (ISBN 1-59654-348-5)