Jumong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tombe de Jumong

Jumong (né en 58 av. J.-C., mort en 19 av. J.-C.) est le fondateur du royaume coréen de Koguryŏ en 37 av. J.-C.[1]. Son nom signifie expert à l'arc. Il fut nommé de manière posthume Dongmyeongseong. Il est également appelé Tongmyong. D'après le Samguk Sagi, son père était le fils du ciel et sa mère, la fille du dieu des rivières.

Sa tombe se trouve à Ryongsan-ri, à 30 km au sud-est de Pyongyang. Elle se trouvait primitivement dans la province de Jilin, près de la capitale de Koguryŏ Hwanin. Lorsque la capitale fut déplacée à proximité de l'actuelle Pyongyang, en 427, son tombeau comme ceux des rois et des principaux dignitaires furent déplacés en même temps.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Les Coréens dans l'histoire, « Le roi Dongmyeongseong, père de Goguryeo  », KBSworld, le 7 janvier 2011.
  • Sur le mythe de Jumong (Chumong) et ses parallèles eurasiatiques, voir Patrice Lajoye, "Fils de l'orage. Un modèle eurasiatique de héros? Essai de mythologie comparée", 2012, Lulu.com; avec présentation de toutes les sources anciennes et médiévales p. 12-13.
  1. Il-yeon: Samguk Yusa: Legends and History of the Three Kingdoms of Ancient Korea, traduit par Tae-Hung Ha et Grafton K. Mintz. Livre I, page 30-32. Silk Pagoda (2006). (ISBN 1-59654-348-5)