Julius Patzak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julius Patzak
Naissance
Vienne, Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (à 75 ans)
Rottach-Egern, Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Activité principale Artiste lyrique
ténor
Style Opéra
Années d'activité 1926-1967

Julius Patzak (né le à Vienne en Autriche, mort le à Rottach-Egern) est un ténor autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de contrepoint et de composition avec Eusebius Mandyczewski, Guido Adler et Franz Schmidt, il dirige quelques représentations d'opéra à l'Urania de Vienne. C'est en autodidacte qu'il se tourne alors vers une carrière de chanteur, faisant ses débuts en 1926 à Liberec dans Radames (Aida). Après une saison à Brno, il est engagé à l'Opéra d'État de Bavière à Munich où il est premier ténor jusqu'en 1945. Après la Seconde Guerre mondiale il quitte Munich pour rejoindre l'Opéra national de Vienne, dont il restera membre jusqu'en 1960. Il continuera néanmoins de chanter jusqu'en 1967.

Patzak est particulièrement apprécié dans les opéras de Mozart, et plus généralement dans tous les rôles d'anti-héros tels Florestan (Fidelio), Palestrina (Pfitzner), Mime dans L'Or du Rhin et dans Siegfried de Richard Wagner, Herodes dans Salome, ou encore Eisenstein dans La Chauve-souris auxquels le timbre très particulier de sa voix le prédestinait. Sa très solide formation musicale en a fait un chanteur de concert très apprécié des plus grands chefs, particulièrement pour les passions de Bach. Son interprétation du Chant de la terre de Gustav Mahler avec Kathleen Ferrier, sous la direction du chef d'orchestre de la création, Bruno Walter, fait figure de référence. Sa contribution, amplement attestée par le disque, à l'art du Lied est une des plus importantes de son époque. Avec Elfriede Ott il a également chanté des lieder de la tradition du théâtre populaire viennois.

Patzak a également enseigné le chant à l'Académie de musique de Vienne et au Mozarteum de Salzbourg.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Beethoven : Fidelio (Florestan) Flagstad, Schwarzkopf, Schöffler – Furtwängler – Salzburg 1950

Beethoven : Fidelio (Florestan) Kuchta, Muszely, Rehfuss – Bamberger – Hamburg 1966

Von Einem : Dantons Tod (Desmoulins) Cebotari, Schöffler, Witt – Fricsay – Salzburg 1947 (Création)

Mozart : Don Giovanni (Ottavio) Reining, Weber, Hann – Keilberth – München 1936 (en allemand)

Pfitzner : Palestrina (rôle-titre) Hotter, Frantz, Nentwig – Heger – München 1952

J. Strauss : La Chauve-souris (Eisenstein) Güden, Lipp, Dermota – Krauss – Wien 1950

J. Strauss : Le Baron tzigane (Barinkay) Loose, Zadek, Poell – Krauss – Wien 1951

R. Strauss : Salome (Herodes) Cebotari, Höngen, Rothmüller – Krauss – London 1947

R. Strauss : Salome (Herodes) Varnay, Klose, Braun – Weigert – München 1953

R. Strauss : Salome (Herodes) Goltz, Kenney, Braun – Krauss – Wien 1954

R. Strauss : Arabella (Elemer) Reining, Della Casa, Hotter – Böhm – Salzburg 1947

Wagner : Das Rheingold (Mime) Frantz, Neidlinger, Windgassen – Furtwängler – Roma 1953

Wagner : Siegfried (Mime) Suthaus, Frantz, Mödl – Furtwängler – Roma 1853

Oratorio[modifier | modifier le code]

Bach : Passion s. St. Matthieu (Évangéliste & airs) Seefried, Rößl-Majdan – Furtwängler – Wien 1952

Haydn : La Création (Uriel) Eipperle, Hann – Krauss – Wien 1943

Haydn : Les Saisons (Lucas) Eipperle, Hann – Krauss – Wien 1942

Pfitzner : Von deutscher Seele – Eipperle, Hann – Krauss – Wien 1945

Schmidt : Das Buch mit sieben Siegeln (Johannes) Wiener, Steffek – Lippe – München 1960

Schönberg : Die Jakobsleiter (Aufrührischer) Hollweg, Traxel, Krebs – Kubelik – Köln 1961

Lied[modifier | modifier le code]

Brahms : Liebeslieder Walzer – Seefried, Ferrier, Günter – Curzon, Gall – Edinburgh 1952

Krenek : Reisebuch aus den österreichischen Alpen, op. 62 – Altmann – 1948

Mahler : Das Lied von der Erde – Ferrier – Walter – Wien 1952

Franz Salmhofer : Heiteres Herbarium – Salmhofer – 1956

Schubert : Die schöne Müllerin – Raucheisen – 1943

Schubert : Die schöne Müllerin – Klien – 1954

Schubert : Die Winterreise – Demus – 1964

R. Strauss : Krämerspiegel, op. 66 – Klien – 1955

R. Strauss : 5 Lieder avec orchestre – Strauss, Krauss – 1944

Nombreux Lieder de Brahms, Mozart, Pfitzner, Schubert, Schumann, R. Strauss, Wolf

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]