Júlio Tavares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Julio Tavarès)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tavares.

Júlio Tavares
Image illustrative de l’article Júlio Tavares
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Dijon FCO
Numéro 11
Biographie
Nom Júlio Carolino Tavares
Nationalité Drapeau : Cap-Vert Cap-Verdien
Drapeau : France Français[1]
Nat. sportive Drapeau : Cap-Vert Cap-Verdien
Naissance (30 ans)
Lieu Tarrafal de São Nicolau (Cap-Vert)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2012
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours amateur
Saisons Club
2006-2008 Drapeau : France AS Montréal-la-Cluse
2008-2012 Drapeau : France FC Bourg-Péronnas 95 (40)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012- Drapeau : France Dijon FCO 243 (75)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012- Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert026 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 mai 2019

Júlio Carolino Tavares, abrégé Júlio Tavares, né le à Tarrafal de São Nicolau, est un footballeur international cap-verdien, possédant également la nationalité française. Il évolue au poste d'attaquant au Dijon FCO, club dont il est le capitaine.

Il est à ce jour le meilleur buteur de l'histoire du Dijon FCO.

Carrière[modifier | modifier le code]

Arrivé en France à l'âge de six ans[2], Júlio Tavares est recruté par le club de l'AS Montréal-la-Cluse dont le gardien est blessé, alors qu'il joue à la pétanque[3]. Après une année au club, l'attaquant de l'équipe se blesse à son tour, et Tavares prend sa place[4]. Il enfile but sur but en championnat, et se fait repérer par le FC Bourg-Péronnas, alors en CFA 2[5].

Malgré un refus initial, il rejoint finalement le club entraîné par Hervé Della Maggiore durant l'été 2008[6]. Lors de sa première saison, il marque plusieurs buts et permet à son équipe de monter en CFA[7]. En 2011-2012, Tavares marque notamment lors du seizième de finale de Coupe de France contre l'AC Ajaccio, un but qui permet à son équipe de se qualifier pour les huitièmes de finale, une première depuis neuf ans[8].

Dijon Football Côte-d'Or[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2012, il est mis à l'essai par le Dijon FCO[9], avant de signer son premier contrat professionnel avec le club[10], d'une durée de deux ans[11]. Tavares est sélectionné en équipe nationale pour la première fois en novembre[12], et honore sa première sélection internationale, le lors d’un match amical face au Ghana[13]. Il participe ensuite à la Coupe d'Afrique des Nations en 2013[14]. À son retour en club, il connaît une période de disette de cinq mois[15]. Après une saison seulement au DFCO, il prolonge son contrat de deux ans supplémentaires[16]. Il est de nouveau sélectionné pour la CAN en 2015[17].

En 2015-2016, il est titulaire à la pointe de l'attaque et inscrit onze buts en championnat, son record personnel. Il marque notamment le triplé le plus rapide de Ligue 2 lors de la quinzième journée contre le Clermont Foot 63, en six minutes[18], et les deux buts de la victoire dijonnaise au Havre lors de la vingt-cinquième journée[19].

Il marque son premier but en Ligue 1 contre l'Olympique lyonnais au mois d'août 2016[20].

Le 19 août 2017 il égale le record de 55 buts inscrits pour le Dijon Football Côte-d'Or détenu par Sebastián Ribas. Le 28 octobre 2017, il devient seul meilleur buteur de l'histoire du club en marquant le but de la victoire face au Football Club de Nantes (1-0)[21].

Il débute la saison 2018-2019 en tant que capitaine suite au départ du défenseur Cédric Varrault. Lors de la première journée de championnat, il inscrit son premier but de la saison sur la pelouse du Montpellier Hérault Sport Club. Il récidive lors de la deuxième journée en inscrivant un doublé face au FC Nantes, devant le public dijonnais. Il permet ainsi à son équipe de compter deux victoires en autant de matchs et de figurer provisoirement à la deuxième place du championnat. Il ne marquera plus en championnat jusqu'au soir de la 36ème journée, où il trouve la faille sur penalty face au Racing Club de Strasbourg Alsace, participant à la victoire des siens (score final 2-1). Une victoire essentielle qui permet alors aux dijonnais de garder espoir dans la course au maintien.

Le 24 mai 2019, lors de la 38ème journée de Ligue 1, il inscrit le but de la victoire (2-1) face au Toulouse Football Club et permet à son équipe d'accéder de justesse aux barrages.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Júlio Tavares au 25 mai 2019[22]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 26 10 2 1 1 0 2 1 0 29 12 2
2013-2014 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 27 7 2 2 1 0 1 0 0 30 8 2
2014-2015 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 33 10 7 2 1 0 2 0 0 37 11 7
2015-2016 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 37 11 4 1 1 0 2 1 0 40 13 4
2016-2017 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 1 35 9 3 1 1 0 1 0 0 37 10 3
2017-2018 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 1 26 12 2 1 1 0 1 0 0 28 13 2
2018-2019 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 1 36 5 4 4 3 2 2 0 0 42 8 6
Total sur la carrière 220 64 24 12 9 2 11 2 0 243 75 26

En sélection[modifier | modifier le code]

Saison Total Phases Finales Éliminatoires Matchs Amicaux
Matchs Buts Type Matchs Buts Type Matchs Buts
Matchs Buts
2012-2013 9 0 CAN 4 0 CAN 2013
CdM 2014
0
3
0
0
2 0
2013-2014 1 0 CdM - - CdM 2014
CAN 2015
0
0
0
0
1 0
2014-2015 6 1 CAN 2 0 CAN 2015 2 1 2 0
2015-2016 3 1 - - - CAN 2017 3 1 0 0
2016-2017 1 0 CAN - - CAN 2017 1 0 0 0
Total 20 2 - 6 0 - 9 2 5 0

Dernière mise à jour le 16 septembre 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Júlio Tavares », sur transfermarkt.fr
  2. Christophe Tarrisse, « Julio Tavares, l'atout but du DFCO qui va défier Lens », sur francetvinfo.fr,
  3. Anthony Davière, « Julio Tavarès, le bouliste de la CAN », sur sofoot.com,
  4. Hugo Hélin, « Dijon – OL : garder une cote d’or », sur leliberolyon.fr,
  5. Yannick Sagorin, « L'Oscar de la franchise pour Dupraz ! » [archive du ], sur orange.fr,
  6. « Un petit qui n'en finit pas de grandir ! », sur letemps.com.tn,
  7. Rémi Chevrot, « Tavares retrouve son mentor », sur bienpublic.com,
  8. « Bourg-Péronnas refait l'histoire », sur leparisien.fr,
  9. Erwann Penland, « Source : Dijon : Julio Tavares (Bourg Péronnas) à l'essai », sur foot-national.com,
  10. « Foot Ligue 2 - Tavares de Bourg à Dijon, c’est officiel », sur voixdelain.fr,
  11. « Tavares a séduit Dijon », sur lequipe.fr,
  12. « Julio Tavares appelé en sélection nationale », sur leprogres.fr,
  13. Sylvain Mornet, « Julio Tavares : "Notre rêve s’est réalisé" », sur france24.com,
  14. « Foot: CAN 2013, Tavares avec le Cap Vert », sur dijon-sportnews.fr,
  15. Louis Quesnot, « DFCO : retour en fanfare pour Tavares », sur bienpublic.com,
  16. « Tavares prolonge », sur lequipe.fr,
  17. « Le Cap-Vert à la CAN avec Heldon, Mendes, Fortes et Tavares », sur lequipe.fr,
  18. Kévin Petit, « Julio Tavares inscrit le triplé le plus rapide de Ligue 2 », sur maligue2.fr,
  19. « Ligue 2 : Dijon fait le break en tête du classement en gagnant au Havre », sur lequipe.fr,
  20. Alexis Billebault, « Afrique Football Club : Mario Balotelli cherche l’eldorado, Julio Tavares a la fièvre du samedi soir », sur lemonde.fr,
  21. « Julio Tavares, meilleur buteur de l'histoire du DFCO ! », sur bienpublic.com,
  22. « Fiche de Júlio Tavares », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]