Juliette Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juliette Fournier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
École Pivaut (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web

Juliette Fournier est une auteure de bande dessinée et illustratrice française née en 1985 à Lille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Juliette Fournier est née en 1985 à Lille[1]. Ses parents réalisent des sculptures animalières en papier mâché[2]. Elle s'installe ensuite avec sa famille à Arradon en 1999[1]. Par la suite, elle s'installe à Rennes[2]. En termes d'influences, Fournier se sent plus proche des illustrations asiatiques qu'européennes et elle se réfère également à Alice au pays des merveilles[3].

Elle suit les cours à l'école Pivaut de Nantes, où elle étudie le « dessin narratif, spécialité BD d'illustration » ; alors qu'elle se trouve en dernière année, en 2007, elle prépare son projet de fin d'études, qui préfigure son premier roman graphique, publié en par Emmanuel Proust : Morphine[4], nom du personnage principal, « une petite fille plongée dans une histoire où s'entremêlent le réel et le fantastique »[2]. Pour le même éditeur et la même année paraît Diosphère, co-dessiné avec Jean-Gaël Deschard[5]. La dessintarice collabore avec lui sur d'autres œuvres, comme Bunny[6] (2013-2016) et Kami[7] (2016).

En parallèle de ses créations de bande dessinée, elle fait des piges[2] et elle illustre des cahiers d'exercices et des livres jeunesse[1] : elle dessine Quand je serai grand, je serai pilote (Fleurus, collection Un métier, une histoire), La Beauté pour les filles (Fleurus), Mon premier Larousse de Noël (Larousse collectif), des couvertures de livres scolaires chez Magnard[3]...

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Tome 1, Akileos Eds, septembre 2020 (ISBN 978-2355744952)

Autres[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, Juliette Fournier est l'illustratrice.

  • La beauté : miroir, dis-moi qui est la plus belle !, textes d'Ophélie Nguyen ; illustrations de Dorothée Jost, Juliette Founier, BD de Diglee, photos de Lionel Antoni ; stylisme de Élisabeth Hebert, éd. Fleurus, coll. Pour les filles, 2009 (ISBN 978-2-2150-4746-9) (notice BnF no FRBNF41462817)
  • Quand je serai grand, je serai pilote, texte de Nathalie Somers, Fleurus, coll. Un Métier, une histoire, 2009 (ISBN 978-2-215-04705-6) (notice BnF no FRBNF41438196)
  • Tests : découvre qui tu es vraiment ! ; textes de Marie Clerc ; illustrations de Marianne Dupuy-Sauze et Juliette Fournier, photos de Lionel Antoni ; stylisme de Élisabeth Hebert, éd. Fleurus, coll. Pour les filles, 2009 (ISBN 978-2-215-04814-5) (notice BnF no FRBNF42102932)
  • Kinra Girls : La rencontre, d'après les romans de Moka, éd. Playbac, 2019 (ISBN 978-2-809-66663-2) (notice BnF no FRBNF45712468)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Repères », Ouest-France,‎ .
  2. a b c et d « J. Fournier, l'artiste qui monte à coups de morphine », Le Télégramme,‎ .
  3. a et b « Portrait. Juliette Fournier, 24 ans, a des dessins plein la tête », Ouest-France,‎ .
  4. « Juliette Fournier, auteur entre manga et bande dessinée », Ouest-France,‎ .
  5. Benjamin Roure, « Diosphère », sur BoDoï, .
  6. Pierre Burssens, « Critique d'album : Bunny », sur auracan, .
  7. O. Vrignon, « Kami 1. Omegama », sur BD Gest', .
  8. M. Natali, « Morphine », sur BD Gest', .
  9. S. Salin, « Bunny (Fournier/Deschard) Intégrale », sur BD Gest', .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]