Juliette Bessis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juliette Bessis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant

Juliette Bessis (arabe : جولييت بسيس), née le  à Gabès et morte le à Paris, est une historiennne contemporanéiste et universitaire tunisienne spécialiste du Maghreb.

 Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au lycée Armand-Fallières à Tunis puis des études supérieures à la Sorbonne, elle obtient son doctorat d'État d'histoire contemporaine en 1959[1].

Ancienne membre du Parti communiste tunisien (PCT), elle est professeure au lycée Khaznadar jusqu’en 1962. Elle enseigne par la suite à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'université Paris-VIII[1].

Spécialiste de l'histoire contemporaine du Maghreb, ses recherches ont porté sur la politique fasciste en Méditerranée, le syndicalisme tunisien et la Libye contemporaine.

 Vie privée[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille de la grande bourgeoisie juive tunisienne, Juliette Bessis est mariée à Aldo Bessis. Elle est la mère de l'historienne Sophie Bessis[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Méditerranée fasciste : l'Italie mussolinienne et la Tunisie, éd. Karthala, Paris, 1981[3]
  • Les Fondateurs : index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), éd. L'Harmattan, Paris, 1985
  • La Libye contemporaine, éd. L'Harmattan, Paris, 1987[4]
  • Maghreb : la traversée du siècle, éd. L'Harmattan, Paris, 1997
  • Maghreb, questions d'histoire, éd. L'Harmattan, Paris, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Habib Kazdaghli, « L’historienne Juliette Bessis, nous quitte (Gabès 1925 - Paris, 18 mars 2017) », sur leaders.com.tn, (consulté le 20 mars 2017)
  2. Salah Horchani, « Juliette Bessis, mon professeur qui m’a appris à aimer l’histoire, n’est plus », sur blogs.mediapart.fr, (consulté le 20 mars 2017)
  3. Jean Ganiage, « Bessis (Juliette) : La Méditerranée fasciste. L'Italie mussolinienne et la Tunisie », Revue française d'histoire d'outre-mer, vol. 69,‎ , p. 70 (lire en ligne)
  4. Jean-Michel Vernochet, « Juliette Bessis. La Libye contemporaine », Politique étrangère, vol. 51, no 4,‎ , p. 1099-1100 (lire en ligne)