Juliet Schor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juliet Schor
Juliet Schor in CORE project interview.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
La véritable richesse : une économie du temps retrouvé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Juliet Schor, née en 1955, est une économiste et Professeur de sociologie américaine. Elle étudie les tendances de temps de travail et de loisirs, le consumérisme, les relations entre le travail et la famille, les problèmes des femmes, les inégalités économiques ainsi que les implications du changement climatique sur l'environnement[1].

De 2010 à 2017, elle étudie l'économie collaborative au sein d'un large projet de recherche financé par la Fondation MacArthur. Elle publie en 2020 un ouvrage consacré à cette thématique intitulé "After the Gig: How the Sharing Economy Got Hijacked and How to Win it Back" (University California Press, 2020).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle à l'université de Wesleyan et son doctorat en économie à l'université du Massachusetts à Amherst. Avant de rejoindre le Boston College, elle a enseigné à l'université de Harvard pendant 17 ans, au Department of Economics and the Committee on Degrees in Women's Studies (Département de l'économie et du comité sur les diplômes en études des femmes). En 2006, elle a reçu le prix Leontief du Global Development and Environment Institute (l'Institut pour l'environnement et le développement global).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Overworked American: The Unexpected Decline of Leisure (1993)
  • The Overspent American: Why We Want What We Don't Need (1999)
  • Born to Buy: The Commercialized Child and the New Consumer Culture (2005)
  • Plenitude: The New Economics of True Wealth (2010) - Traduction française : La véritable richesse, une économie du temps retrouvé (trad. de l'anglais), Paris, Éditions Charles Léopold Mayer, , 259 p. (ISBN 978-2-84377-174-3, présentation en ligne)
  • After the Gig: How the Sharing Economy Got Hijacked and How to Win it Back (2020)

En tant que coéditrice ou coauteur :

  • The Golden Age of Capitalism: Reinterpreting the Postwar Experience (1992)
  • Do Americans Shop too Much? (2000)
  • The Consumer Society Reader (2000)
  • Sustainable Planet: Solutions for the 21st Century (2003)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]