Julienne Salvat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salvat.
Julienne Salvat
Description de cette image, également commentée ci-après
Julienne Salvat en 2011.
Naissance
Fort-de-France
Décès (à 86 ans)
France
Activité principale
Auteur
Genres

Julienne Salvat, née le à Fort-de-France et morte le en France[1], est une enseignante, femme de lettres et comédienne française.

Originaire de la Martinique, elle a effectué une grande partie de sa carrière à La Réunion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julienne Salvat est née le 12 mai 1932 à Fort-de-France en Martinique. Elle est professeur de français d’abord à la Martinique et à Bordeaux, ensuite, après son installation à La Réunion, à Saint-Denis de la Réunion de 1965 jusqu’en 1992. Parallèlement à sa carrière d’enseignante, elle s’est consacrée au théâtre à la distribution et a la mise en scène et à la poésie.

Elle milite pour la culture réunionnaise au sein des associations UDIR (Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise) et ARCC (Association Réunionnaise Communication et Culture) en animant des manifestations poétiques et littéraires, et participe régulièrement à divers Salons et Festivals nationaux et internationaux de poésie et de théâtre. Julienne Salvat est également membre déléguée de la Société des Poètes français pour l’Océan Indien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tessons enflammés (poésie, 1993).
  • Poèmes d’Elles (recueil collectif de poésie féminine de l’Océan Indien, conçu et préfacé par Julienne Salvat, 1997).
  • Chants de veille (poésie, 1998).
  • Fractiles (poésie, 2001).
  • La lettre d'Avignon (roman, 2002).
  • Feuillesonge (poésie, 2006).
  • Camille, récits d'hier et d'aujourd'hui (nouvelles, 2007).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Femme de lettres de la Martinique à La Réunion, Julienne Salvat est décédéé », sur France TV Info, (consulté le 13 mars 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]