Julienne Keutcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keutcha.

Julienne Keutcha, née le 21 octobre 1924 à Ngwatta (Santchou, région de l'Ouest[1]), est la première femme députée à l’assemblée nationale du Cameroun[2],[3],[4]. Pionnière de la politique[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est active dans les cerces politiques du Cameroun autour des années de l'indépendance[6],[7],[8],[9] et y reste députée durant des décennies[10],[11].

Julienne Keutcha était députée de la Ménoua. Avant elle, Julienne Niat, déposa sa candidature pour être membre de ATCAM (Assemblée territoriale du Cameroun), alors qu’elle est enceinte.

Sa candidature pour devenir députée, attira contre elle les critiques de certains journalistes, qui l’invitèrent publiquement, dans les colonnes de la presse, à s’occuper des problèmes qui la regardent[12]. Le 10 avril 1960, elle devient la première femme élue député siégeant à l'Assemblée Législative du Cameroun Oriental. Elle occupe cette fonction durant la période allant de 1960 à 1965. Elle poursuit son parcours à l'Assemblée nationale fédérale de 1962 à 1972[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Julienne Keutcha était l'épouse de Jean Keutcha.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les élites africaines, Édiafric, Paris, 1972, p. 207
  2. « Cameroun : Musée national, une machine à explorer le temps - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 17 mai 2016)
  3. « Musée national du Cameroun à Yaoundé… celui-là, je ne le manquerai pas ! – minsilimizanga.com » (consulté le 17 mai 2016)
  4. « Cameroun : 50 figures historiques de l’indépendance célébrées », sur www.africa-info.org (consulté le 17 mai 2016)
  5. « 98 femmes à l'honneur au Cameroun - Médiaterre », sur www.mediaterre.org (consulté le 17 mai 2016)
  6. Les figures du politique en Afrique: des pouvoirs hérités aux pouvoirs élus, Karthala Editions, (ISBN 9782865379644, lire en ligne)
  7. Bouopda Pierre Kamé, De la rébellion dans le Bamiléké, L'Harmattan, (ISBN 9782296052369, lire en ligne)
  8. Afrique, Société internationale de publications commerciales, culturelles et artistiques, (lire en ligne)
  9. Dépêche du cinquantenaire: Plainte contre les populations Africaines à travers leurs Chefs d'États (Monture du Cameroun), Editions Cognito (lire en ligne)
  10. Emmanuel Kengne Pokam, La France et les États-Unis au Cameroun: le processus démocratique national en question, Harmattan, (ISBN 9782296107434, lire en ligne)
  11. Pierre Flambeau Ngayap, Cameroun, Harmattan, (lire en ligne)
  12. Les figures du politique en Afrique: des pouvoirs hérités aux pouvoirs élus, Karthala Éditions, (ISBN 9782865379644, lire en ligne)
  13. Camerounlink.com, « Camerounlink actualité : Visages de femmes camerounaises », sur www.camerounlink.net (consulté le 25 mai 2016)