Julien et Marcellin Tribuot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Né vers 1660, Julien Tribuot est un facteur d'orgues français, de l'école parisienne, ayant œuvré de 1686 jusqu'au , date de son décès.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Formé vraisemblablement par Alexandre Thierry dont il a été l'ouvrier, il est, un temps, l'associé de Robert Clicquot avec lequel, suprême honneur, il installe l'orgue de la chapelle royale du château de Versailles et l'entretiendra jusqu'à sa mort avec la famille Clicquot (le buffet est Logo monument historique Classé MH[1]).

Selon Norbert Dufourcq, au début de sa carrière, la capitale ne lui fournissant que des chantiers de moindre envergure :

c'est en province qu'il trouve des travaux plus importants, essentiellement des constructions neuves et quelques agrandissements :

Ce qui n'empêche pas de le trouver à Paris à:

À la mort de Julien en 1722, son fils Marcellin (mort en 1757 et moins renommé que lui) prend sa suite à Paris où il entretient les orgues de Saint-Louis des Invalides, de Saint-Paul et de Saint-Étienne-du-Mont, et travaille à Saint-André-des-Arts en 1728. C'est en province qu'il obtient ses chantiers les plus importants:

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Norbert Dufourcq, Le Livre de l'orgue français, tome III, la Facture, 2e partie, Picard, (ISBN 2-7084-0031-2)
  2. Marina Tchebourkina. L’Orgue de la Chapelle royale de Versailles, Trois siècles d’histoire. — Paris : Natives, 2010. — 256 p. (ISBN 978-2-911662-09-6).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Gaspard Corrette. Messe du 8e ton pour l'orgue à l'usage des dames religieuses, par Yves-G. Préfontaine à l'orgue historique Julien Tribuot (1699) en l’église St-Martin de Seurre, avec les Chantres du Roy, ATMA classique, CD : ACD22345, 2004.
  • Titelouze. Les 12 Hymnes de l'Église pour toucher l'orgue, avec les fugues et recherches sur leur plaint chant, par Yves-G. Préfontaine à l'orgue historique Julien Tribuot (1699) en l’église St-Martin de Seurre, avec les Chantres du Roy, ATMA classique, 2 CD : ACD22558, 2008.
  • Du Roy-Soleil à la Révolution, l’orgue de la Chapelle royale de Versailles. Marina Tchebourkina aux Grandes Orgues de la Chapelle royale du château de Versailles. — Paris : Natives, 2004. (EAN 3760075340032)
  • Louis Claude Daquin, l’œuvre intégrale pour orgue. Marina Tchebourkina aux Grandes Orgues de la Chapelle royale du château de Versailles. — Paris : Natives, 2004. (EAN 3760075340049)
  • Louis Marchand, l’œuvre intégrale pour orgue. Marina Tchebourkina aux Grandes Orgues de la Chapelle royale du château de Versailles. CD I–II. — Paris : Natives, 2005. (EAN 3760075340056)
  • François Couperin, l’œuvre intégrale pour orgue. Marina Tchebourkina aux Grandes Orgues de la Chapelle royale du château de Versailles. CD I–II. — Paris : Natives, 2005. (EAN 3760075340063)