Julien Vermote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vermote.
Julien Vermote
Julien Vermote.jpg

Julien Vermote lors du Tour de Grande-Bretagne 2016

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
tous terrains[1]
Équipes amateurs
2008-2010 Beveren 2000
Équipes professionnelles
Principales victoires

Julien Vermote, né le à Courtrai, est un coureur cycliste belge, professionnel depuis 2011 et membre de l'équipe Quick-Step Floors. Son frère Alphonse Vermote est également cycliste professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière chez les amateurs[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2010, Julien Vermote est membre de l'équipe Beveren 2000. En 2009, il est champion de Belgique du contre-la-montre espoirs, et deuxième du Tour du Haut-Anjou, dont il remporte l'étape disputée contre la montre. Il participe aux championnats du monde sur route des moins de 23 ans en 2009, où il se classe 53e du contre-la-montre[2], et en 2010, où il est 59e de la course en ligne[3].

L'équipe Beveren 2000 disparaît à la fin de l'année 2010. Julien Vermote est recruté par l'équipe professionnelle Quick Step.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Julien Vermote après la 4e étape de l'Eurométropole Tour 2014.

En 2012, Quick Step devient Omega Pharma-Quick Step. Julien Vermote obtient sa première victoire professionnelle en remportant les Trois jours de Flandre-Occidentale. L'année suivante, il gagne le Grand Prix Briek Schotte et se classe troisième du championnat de Belgique du contre-la-montre et du Duo normand, avec Kristof Vandewalle.

En 2014, il dispute le Tour d'Italie en tant qu'équipier de Rigoberto Uran[4], porteur du maillot rose pendant quatre jours et deuxième du classement général. Vermote remporte la 7e étape du Tour de Grande-Bretagne et, avec ses coéquipiers, obtient la médaille de bronze du championnat du monde du contre-la-montre par équipes. Le contrat qui le lie à l'équipe Omega Pharma-Quick Step est prolongé de deux ans[5].

Lors de Milan-San Remo 2016, Vermote chute à deux reprises et est blessé au genou gauche. Cette blessure nécessite une intervention chirurgicale et le prive des classiques suivantes, pour lesquelles sa participation était prévue[6]. Au mois de septembre de la même année il gagne la 2e étape du Tour de Grande-Bretagne et s'empare du maillot de leader de l'épreuve. Il conserve ce paletot pendant plusieurs jours mais doit le céder à Steve Cummings, futur vainqueur de l'épreuve, à l'issue de la 6e étape.

Au mois d'août 2017 il fait le choix de quitter la formation belge Quick-Step Floors et s'engage avec l'équipe africaine Dimension Data pour la saison 2018[7].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI Europe Tour 974e[8] 375e[9] 424e[10] 356e[11]
UCI World Tour nc[12] nc[13] nc[14] 227e[15] nc[16] nc[17]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Julien Vermote », sur omegapharma-quickstep.com (consulté le 30 mars 2014)
  2. (en) « Bobridge takes Under 23 Worlds time trial », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  3. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  4. (en) « Urán leads Omega Pharma-QuickStep at Giro d'Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 novembre 2014)
  5. (en) « Transfers: Caruso, Vermote extend for two years », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 novembre 2014)
  6. (en) « Vermote to skip the Classics after Milan-San Remo crash », sur cyclingnews.com,
  7. « Mercato : La Dimension Data renforce son effectif avec l'arrivée d'un puncheur, la Movistar de son côté perd la plupart de ses rouleurs », (consulté le 22 août 2017)
  8. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :