Julien Loubet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loubet.
Julien Loubet
Dunkerque - Quatre jours de Dunkerque, étape 1, 6 mai 2015, départ (B024).JPG
Julien Loubet lors du départ de la 1re étape des Quatre Jours de Dunkerque 2014.
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Julien Loubet, né le à Toulouse, est un coureur cycliste français. Professionnel pendant dix ans, il a notamment porté les couleurs des formations AG2R La Mondiale et Fortuneo-Vital Concept. Son palmarès comprend plusieurs victoires sur des courses inscrites au calendrier de l'UCI. Il s'est ainsi imposé sur des épreuves comme la semi-classique Paris-Camembert, le Tour du Finistère ou le Tour du Maroc. Il met fin à sa carrière au premier semestre 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts cyclistes et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Julien Loubet commence le vélo à 12 ans, d'abord par le VTT puis l'école de cyclisme à Saint-Gaudens. Il rejoint ensuite le pôle espoirs de Toulouse et compte de nombreuses victoires dans les catégories de jeunes. En 2003, il remporte la Classique des Alpes juniors devant Lars Boom et Andy Schleck et le Grand Prix des Nations juniors. Il prend la neuvième place aux championnats du monde du contre-la-montre juniors la même année. En 2004, il devient champion de France espoirs.

Première carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 2005, il passe professionnel avec AG2R Prévoyance. En 2010 il remporte la deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo. Fin 2011, son contrat n'est pas renouvelé et il retourne dans les rangs amateurs après sept années passées dans la formation dirigée par Vincent Lavenu.

Le retour chez les amateurs[modifier | modifier le code]

En 2012, il court pour le compte du GSC Blagnac et remporte notamment le Grand Prix de la Tomate à Marmande. L'année suivante, il s'engage à l'US Montauban 82 où il remporte les Championnats de Midi-Pyrénées Élites, disputés à Lauzerte ainsi que cinq autres victoires au cours de l'année.

En 2014, Il retrouve les couleurs du GSC Blagnac Vélo Sport 31. Il s'adjuge le Tour du Maroc, une étape du Tour de Gironde et la troisième place du championnat de France du contre-la-montre amateurs au cours du premier semestre. Ses bonnes performances lui valent d'être sélectionné par le manager de l'Équipe de France de cyclisme pour participer au Tour de l'Ain.

Seconde carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

2015 : Marseille 13 KTM[modifier | modifier le code]

Julien Loubet revient dans le peloton professionnel français en étant recruté par l'équipe continentale Marseille 13 KTM[2] pour la saison 2015. Offensif lors de l'Étoile de Bessèges en février, il remporte le classement des grimpeurs de cette course[3] avant de s'adjuger le Circuit de l'Essor, épreuve amateur, et de se classer deuxième de la Classic Sud Ardèche. Le 21 mars, il prend la 15e de la Classic Loire-Atlantique puis participe au Critérium International, où il termine à la 12e place au général. En avril, il remporte Paris-Camembert et le contre-la-montre par équipes du Circuit des Ardennes où il s'adjuge la 2e place du général, derrière son coéquipier Siskevicius. En mai, il prend deux places d'honneur sur des épreuves d'un jour françaises, 8e du GP de la Somme puis 14e du GP de Plumelec. En fin de saison, il est privé de victoire par son futur coéquipier, Eduardo Sepulveda, l'argentin le devançant sur le Tour du Doubs.

2016 : Fortuneo-Vital Concept[modifier | modifier le code]

Au mois d'août 2015, il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle française Fortuneo-Vital Concept[4]. Il commence sa saison 2016 en Argentine, sur les routes du Tour de San Luis, épaulant Sepulveda, 2e de l'épreuve. Son arrivée chez Fortuneo lui permet de goûter de nouveau aux épreuves World Tour dont Paris-Nice, la Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège puis le GP de Plouay en fin de saison. Néanmoins, il ne renouvelle pas ses performances de l'année précédente et n'est pas retenu par ses dirigeants pour participer au Tour de France. Il quitte la formation Fortuneo-Vital Concept et s'engage avec l'équipe continentale Armée de terre[5].

2017 : Armée de Terre[modifier | modifier le code]

Sous ses nouvelles couleurs, il réalise un bon Circuit des Ardennes dont il prend la 9e place au classement général début avril. Une semaine plus tard, il retrouve le chemin de la victoire sur le Tour du Finistère avant de terminer 12e du Tro Bro Leon, remporté par son coéquipier Damien Gaudin[6]. La Bretagne lui réussit en cette saison 2017, fin mai, il conclut le GP de Plumelec à la 13e position puis les Boucles de l'Aulne à la 4e place. Mi-juin, à domicile sur la Route du Sud, il remporte la 1re étape.

2018 : Euskadi Basque Country-Murias[modifier | modifier le code]

Le 3 octobre 2017, la formation Euskadi Basque Country-Murias annonce sa venue en vue de la saison 2018, la structure espagnole postulant au statut d'équipe continentale professionnelle[7]. Finalement, en avril 2018, alors qu'il n'a pas encore couru sous le maillot de sa nouvelle formation, il annonce la fin de sa carrière, avec effet immédiat, pour cause de problèmes familiaux ne lui permettant plus de se consacrer pleinement au cyclisme[8],[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014 2015
UCI Africa Tour 33e[10]
UCI Europe Tour 844e[11] 33e[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Julien Loubet », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 23 juin 2011)
  2. « Cyclisme : un virage important dans son histoire pour le team La Pomme-Marseille 13 », sur laprovence.com, (consulté le 23 septembre 2014)
  3. « Etoile de Bessèges - Et. 5 : les réactions », sur directvelo.com, (consulté le 1er mars 2015)
  4. Jérémy Blais, « Julien Loubet sera bien chez Fortuneo-Vital Concept », sur cyclingpro.net, (consulté le 28 octobre 2015)
  5. Nicolas Mabyle, « Julien Loubet prend son mal en patience », sur directvelo.com, (consulté le 16 avril 2017)
  6. « Tour du Finistère : Julien Loubet s'impose », sur lequipe.fr, (consulté le 16 avril 2017)
  7. « Julien Loubet file en Espagne », sur directvelo.com,
  8. « Julien Loubet arrête sa carrière », sur www.ladepeche.fr, (consulté le 16 avril 2018)
  9. (it) « Il francese Julien Loubet annuncia il ritiro con effetto immediato », sur www.cicloweb.it, (consulté le 16 avril 2018)
  10. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :