Julien Libeer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Libeer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Maîtres
Genre artistique
Site web

Julien Libeer est un pianiste belge, né en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, Julien Libeer développe un intérêt très large pour la musique (répertoire d'opéra, musique de chambre et symphonique comme celui du piano), et se met au piano dans l'objectif de devenir, plus tard, chef d'orchestre.

Il fait ses études supérieures au Conservatoire Royal de Bruxelles (Daniel Blumenthal), à Paris (Jean Fassina), et à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Pendant cinq ans, il y étudie avec Maria João Pires, et se perfectionne en musique de chambre avec les membres du Quatuor Artemis.

Il a reçu les conseils réguliers de Dmitri Bashkirov, Nelson Delle-Vigne Fabbri et Jura Margulis.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Julien Libeer est régulièrement invité par le Palais des Beaux-Arts et Flagey à Bruxelles, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Théâtre de la Ville et la Salle Cortot (Paris), la Barbican Hall de Londres. Il effectue des tournées en Espagne (Auditorio Nacional, Palau de la Musica), au Japon (Sumida Tryphony Hall, Kioi Hall), aux Etats-Unis (Miami International Piano Festival) et au Moyen-Orient (Abu Dhabi Festival, Beirut Chants). Il est artiste en résidence à Flagey et au Concertgebouw (Bruges).

Libeer s'est produit avec la Deutsche KammerphilharmonieBrussels Philharmonic, l'Orchestre national de Belgique, Sinfonia Varsovia et le New Japan Philharmonic, sous la baguette de Trevor Pinnock, Michel Tabachnik, Augustin Dumay, Hervé Niquet, Serge Pehlevanian, Joshua Weilerstein, Enrique Mazzola, Christopher Warren-Green…

Chambriste très demandé, il collabore régulièrement avec Augustin Dumay, Maria João Pires, Camille Thomas, Rosanne Philippens, Frank Braley, et Lorenzo Gatto, avec qui il interprète notamment l'intégrale des sonates de Beethoven pour violon et piano.

Depuis 2016, Julien Libeer est représenté par Askonas Holt.

Discographie[modifier | modifier le code]

En 2015, Julien Libeer sort son premier disque « Lignes Claires » (EPR), autour d'oeuvres de Maurice Ravel et Dinu Lipatti. Celui-ci est acclamé par la critique (5 Diapason, Klara pour meilleur enregistrement de l'année). En 2016 paraît le premier volume de l'intégrale des sonates violon/piano de Beethoven avec Lorenzo Gatto (Alpha). Il reçoit, entre autres, le Diapason d’Or de l'année ainsi qu'un Choc Classica. Le prochain volume suit en , en attendant la parution du box intégral pour 2020, année Beethoven. ‘Réminiscences’, enregistré avec Camille Thomas paraît parmi les 10 meilleurs cd de France Musique, et reçoit un Echo en Allemagne.

En 2018, Libeer retourne à l'oeuvre de Dinu Lipatti : il enregistre son Concertino en style classique aux côtés du dernier concerto de Mozart.

Autres[modifier | modifier le code]

En 2016, Julien Libeer a animé ‘Studio Flagey’, émission de discussion autour de la musique sur al chaîne belge Canvas.[1] Il est un des membres fondateurs et directeur artistique de Singing Molenbeek, un projet musical et social dans les écoles primaires de la commune de Molenbeek, à côté de Bruxelles.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2008 - European Juventus Prize[2]
  • 2010 - Young Musician of the Year, Belgian Music Press Association[3]
  • 2013 - Klara award[4]
  • 2016 - Diapason d'or de l'Année [5]
  • 2017 - Echo Preis [6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

References[modifier | modifier le code]

  1. Canvas.be [1]
  2. Juventus Festival [2]
  3. uit in ZuidWest - Jonge pianovirtuoos Julien Libeer internationaal gelauwerd
  4. phaedracd.com - Een revelatie: Julien Libeer, piano
  5. www. diapasonmag.fr [3]
  6. Concerti.de [4]