Julien Le Blant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Le Blant
Image dans Infobox.
Julien Le Blant photographié par Pierre Petit.
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Père
Edmond Le Blant (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Julien Le Blant né le à Paris et mort le dans cette même ville est un peintre français.

Il est spécialisé notamment dans les scènes militaires, dont la guerre de Vendée, les campagnes napoléoniennes et fut un dessinateur témoin des permissionnaires de 1914-1918.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Le Blant est le fils d'Edmond-Frédéric Le Blant, un ancien directeur de l'École française de Rome. Essentiellement autodidacte, il prend quelques cours avec Ernest Girard, un élève d'Ingres, avant de faire ses débuts en 1874 avec le tableau L'Assassinat de Lepeletier Saint-Fargeau.

Il reçoit le prix du Salon de 1878 pour le tableau Mort du général d’Elbée, obtient une médaille d’argent au Salon de 1880, puis une médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris de 1889 pour son tableau Le Bataillon carré. Ce dernier, d'abord exposé au musée des Beaux-Arts de Canberra (National Gallery of Australia) en Nouvelle-Galles du Sud, est actuellement conservé à l’Université Brigham Young (Brigham Young University, BYU) de Provo, dans l'Utah. En 1893, ce tableau fut sélectionné pour représenter la France à l’Exposition universelle de Chicago.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Artists of the nineteenth century and their works, Clara Erskine Clement Waters, Laurence Hutton, Boston, Houghton, Oswood and Cie, 1879.
  • (en) Cyclopedia of painters and paintings, Charles Callahan Perkins, New York, Charles Scribner’s Sons, 1913 (extrait en ligne).
  • (en) Jeffrey Morseburg, Julien Le Blant (en ligne).
  • (en) Jeffrey Morseburg, Le Bataillon carré (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]