Julien Lanoë

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julien Lanoë
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Société des amis du musée des beaux-arts de Nantes
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Julien Lanoë, né en 1904 et mort en 1983, fut président de la Société des Amis du Musée des Beaux-arts de Nantes de 1936 à 1970.

En 1928, il publie chez Grasset un roman intitulé Vacances, sur lequel Catherine Pozzi publiera une note dans la Nouvelle Revue française[1].

Il a créé la revue littéraire La Ligne de cœur, active de 1925 à 1928 et de 1933 à 1935[2].

Au sein du Musée des beaux-arts de Nantes, il a mis en place des expositions dans le but de promouvoir l'art vivant, jusqu'en 1970. Les artistes originaires de Nantes comme Maxime Maufra, Pierre Roy, Jean Gorin ou Camille Bryen y sont exposés, ainsi que les artistes demeurant à Nantes comme Paul Deltombe, Michel Noury, Henry Leray ou Laure Martin

Une rue porte son nom à Nantes dans le quartier de Saint-Joseph de Porterie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Pozzi, « Vacances de Julien Lanoë », Nouvelle Revue française, no 181, 1er octobre 1928, p. 577-581
  2. http://www.revues-litteraires.com/articles.php?pg=1221