Julien Lacroix (humoriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Lacroix
Description de cette image, également commentée ci-après
Julien Lacroix
Naissance (29 ans)
Longueuil, Québec, Canada
Profession Humoriste
Autres activités Comédien
Site internet www.julienlacroix.ca

Julien Lacroix , né le à Longueuil, est un humoriste, acteur et improvisateur québécois. Il s'est fait connaitre en 2015 avec des capsules sur le web qui sont devenues virales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Lacroix a commencé sa carrière en tant qu'improvisateur, en 2013 il gagne le Mondial d'improvisation qui avait lieu en Belgique[1]. Quelques années plus tard, soit en 2017, il participe au National d'impro organisé pour les 40 ans de la Ligue nationale d'improvisation[2].

Sur scène, il commence sa carrière en revenant de Belgique en 2013 où il fonde une soirée d'humour dans sa ville natale[3]. Pour faire la promotion de cette soirée, il commence à faire des vidéos sur Facebook qui sont rapidement devenues virales, certaines d'entre elles atteignant jusqu'à un million de visionnements. Il y reçoit des invités tels que Mariana Mazza, Mike Ward, Adib Alkhalidey, Katherine Levac, Patrick Groulx, Virginie Fortin, Pier-Luc Funk, Sarah-Jeanne Labrosse, Mehdi Bousaidan, Yannick De Martino et plusieurs autres.

À la suite de ces capsules, il a été sélectionné pour participer à l'émission le Mike Ward Show[4], diffusée à Télétoon, en tant que chroniqueur, où chacun de ses passages a connu du succès sur le web. On a pu le voir ensuite à l'émission ALT (Actualité Légèrement Tordue)[5], Code G, Le Chalet[6] et #5règles sur les ondes de VRAK, aux Sommets Coors Light, au Réseau des sports, au National d'Improvisation à Télé-Québec ainsi qu"a plusieurs reprises à Prière de ne pas envoyer de fleurs sur les ondes de Radio-Canada.

Sur le web, nous l'avons vu dans La Fouille à V (réseau de télévision), Bête de sexe à Télé-Québec et Le Band et Sébastien sur TOU.TV. On peut également le voir dans Les Prodiges aux côtés de Yannick De Martino sur TOU.TV[7].

Sur scène il présente son premier spectacle solo Voisiquement-moi en 2016[8]. Il participe à son premier Gala ComediHa! à l'été 2017 où il remporta le prix Découverte du ComediHa! Fest-Québec. Finalement, il s'est fait découvrir du grand public à l'hiver 2017 alors qu'il gagne trois trophées pour ses trois nominations au Gala les Olivier[9].

En 2017, il co-écrit Les Prodiges avec Yannick De Martino, une websérie diffusée sur YouTube[10] et produite par KOZE. La websérie est renouvelée pour une deuxième saison de 10 courts épisodes diffusée sur TOU.TV[11].

En , Julien Lacroix et Adib Alkhalidey annoncent la production de leur film Mon Ami Walid, dans lequel ils tiendront également les rôles principaux[12].

En 2019, il débute la tournée de son premier One-Man Show, Jusqu'ici tout va bien.

En juillet 2020, au cours de la troisième vague de dénonciations qui survient quelques années après le Mouvement MeToo, Julien Lacroix est visé dans un article du journal Le Devoir par neuf témoignages d'agressions et d'inconduites sexuelles, dont celui de son ex-conjointe[13]. En réponse à cet article, il publie sur Facebook un statut niant les témoignages, critiquant la façon qu'ont les victimes de dénoncer et affirmant du même coup que « Le Devoir va trop loin », que l'on veut « détruire [sa] carrière », que « la plupart des événements qu’on [lui] reproche seraient survenus quand [il était] mineur », puis que la journaliste responsable de l'article, Améli Pineda, ne lui a pas donné l'occasion de répondre aux témoignages pour « donner [sa] version des faits »[14], ce que dément l'article en question[13]. Selon Améli Pineda, Julien Lacroix aurait demandé d'obtenir le nom des neuf femmes ainsi que le contenu des témoignages afin de décider s'il accorderait ou non une entrevue à la journaliste. Cette dernière lui aurait envoyé une liste descriptive des événements allégués, qu'il aurait qualifiés de « non fondés et diffamatoires »[13]. À la suite d'une lettre ouverte de son ex dénonçant plusieurs de ses inconduites spécifiques, son alcoolisme et sa façon inadéquate de se comporter, Lacroix présente, dans une deuxième publication, des excuses à ceux et celles qui auraient pu être blessés par sa première publication, tout en mettant l'accent sur ses problèmes personnels et sans s'excuser directement aux victimes alléguées[15]. Il annonce toutefois avoir l'intention de faire face à ses problèmes qu'il repousse depuis longtemps.

En décembre 2021, Julien Lacroix sort de l'ombre et réalise une entrevue de 45 minutes avec Le Devoir pour revenir sur ses accusations et son cheminement personnel qui en a suivi.[16] Il envisagerait un retour sur scène. [17]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Julien Lacroix: l'art de ne pas se prendre trop au sérieux (ENTREVUE) », Huffington Post Québec,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Le National d'impro 2017 | Télé-Québec », sur www.telequebec.tv (consulté le )
  3. « Les mardis du rire déménagent - Le Courrier du Sud », Le Courrier du Sud,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Le Mike Ward Show s’installe à Télétoon la nuit | Hollywoodpq.com », Hollywoodpq.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Vrak, « ALT (Actualité Légèrement Tordue) » (consulté le )
  6. Vrak, « LE CHALET : de nouveaux visages pour la 4e saison », VRAK.tv,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Les prodiges se déplacent sur ICI Tou.tv », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Ariane Labrèche, « Julien Lacroix : un tourbillon », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Nominations Gala Les OLIVIER 2016 », APIH,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Marissa Groguhé, « KOZE.TV: une chaîne et des webséries 100 % humour », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Iris Gagnon-Paradis, « À découvrir sur vos écrans », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Raphaël Gendron-Martin, « Adib Alkhalidey et Julien Lacroix se font leur cinéma », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. a b et c « Julien Lacroix visé par des allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles », sur Le Devoir (consulté le )
  14. « Julien Lacroix réagit sur Facebook », sur Le Devoir (consulté le )
  15. « Julien Lacroix présente des excuses », sur La Presse, (consulté le )
  16. « Julien Lacroix sort de sa retraite », sur Le Devoir (consulté le )
  17. « Allégations d’inconduite sexuelle | Julien Lacroix envisage un retour sur scène », sur La Presse, (consulté le )
  18. Groupe des Nouveaux Médias, « Radio-Canada.ca | Information, radio, télé, sports, Arts et divertissement », sur Radio-Canada (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]