Julien Koszul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koszul.
Julien Koszul
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Morschwiller-le-Bas, Drapeau de la France France[1]
Décès (à 82 ans)
Douai, Drapeau de la France France
Activité principale Directeur du conservatoire de Roubaix, Compositeur
Lieux d'activité Roubaix
Formation École Niedermeyer
Maîtres Saint-Saëns
Élèves Albert Roussel, Édouard Devernay

Julien Koszul est un compositeur et organiste français, né le 4 décembre 1844 à Morschwiller-le-Bas et mort à Douai le 15 janvier 1927.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à l'École Niedermeyer de Paris, il eut Camille Saint-Saëns comme professeur et pour condisciples et amis Gabriel Fauré et Eugène Gigout.

Il s'installa à Roubaix, où il prit la direction du Conservatoire national de musique. Il encouragea Albert Roussel à entreprendre une carrière artistique.

Il a eu notamment pour petit-fils le compositeur Henri Dutilleux et le mathématicien Jean-Louis Koszul. Henri Dutilleux, qui rappelle souvent son souvenir, lui rendit hommage en 2005 en étant à l'origine de la publication de sa correspondance[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Geneanet
  2. Julien Koszul, Correspondances… Les cahiers Boellmann-Gigout nº 6/7/8/9/10 – 2001-2005 Textes présentés et annotés par Thierry Adhumeau – Avant-propos d'Henri Dutilleux.