Julien Havet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Havet.
Julien Havet
Naissance
Décès (à 40 ans)
Nationalité française
Pays de résidence France
Diplôme
Profession
Conservateur de bibliothèque
Activité principale
Historien
Formation
Ascendants
Ernest Havet, son père
Famille
Louis Havet, son frère

Julien-Pierre-Eugène Havet est un historien français, spécialiste de l'époque mérovingienne, né le à Vitry-sur-Seine et mort le à Saint-Cloud.

Il est le fils de l’historien Ernest Havet et de Lucile Bourdon, et l'époux de Marguerite-Éléonore-Marie-Émilie Marie de Saint-Georges, fille de Thomas-Émile-Alban Marie de Saint-Georges, receveur Général des Finances et Régent de la Banque de France.

Il étudie à l'École nationale des chartes où il rédige une thèse sur La justice royale dans les îles normandes (Jersey, Guernesey, Auregny, Serk), depuis le XIIIe siècle jusqu'à nos jours (1876) et à l'École pratique des hautes études puis devient conservateur à la Bibliothèque nationale.

Il poursuit cependant ses premières études et devient un des principaux spécialistes de l'époque mérovingienne.

Il est inhumé avec son père au cimetière Montmartre, 18e division, sous le pont Caulaincourt.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Cours royales des îles normandes, Paris, H. Champion, 1878.
  • Questions mérovingiennes, Paris, H. Champion, 1885-1890.
  • Œuvres de Julien Havet, Paris, E. Leroux, 1896 (recueil d'articles).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Fiche autorité de la BnF