Julien Gérardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Gérardin
Image dans Infobox.
Chez les Gérardin, intérieur bourgeois.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean Nicolas Julien GérardinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Julien Gérardin, est un notaire et photographe amateur français né le et mort le à Nancy. Il est connu pour ses autochromes réalisés en Lorraine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Gérardin est notaire à Nancy où il est né le [1]. Son étude est située 8, rue Lafayette[1].

Il pratique la photographie en amateur à partir de janvier 1899, année de son admission au sein de la Société lorraine de photographie, une association de photographes amateurs parmi les plus importantes de France, qui comprenait 540 membres en 1900, et devant laquelle il présente ses premiers autochromes lors d’une séance de projection en mai 1908. Il sera membre du conseil d'administration de cette association de 1907 à 1909[2].

Il est membre de la Société centrale d'horticulture de Nancy, qui lui dédie un prix attribué pour la première fois en 2016[3].

Célibataire et sans enfant, Julien Gérardin meurt le à Nancy à l’âge de 64 ans[1].

Collection d’autochromes[modifier | modifier le code]

En 1980, l’École nationale supérieure d'art de Nancy retrouve dans ses archives 59 boites d’autochromes, soit 6 370 clichés de format 9 × 12 cm, pris entre 1907 et 1919 dans la partie de la Lorraine restée française après le traité de Francfort.

Les thèmes photographiés sont variés : portraits, paysages des villes et des campagnes, scènes composées et nus.

Totalement inédite et d’un grand intérêt historique, cette collection d’autochromes est numérisée en 2012[4].

C’est la plus importante collection d’autochromes en France après celle des Archives de la Planète du banquier Albert Kahn, et la collection de l’Institut Lumière. Elle est conservée à l’École nationale supérieure d’art de Nancy.

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Brigitte Caquelin, « Généalogie de Julien Gérardin », Généanet, consulté le 27 juin 2020.
  2. « Notice de collectivité Société lorraine de photographie », BNF, consulté le 28 juin 2020.
  3. « Prix Julien-Gérardin », Société centrale d'horticulture de Nancy, consulté le 27 juin 2020.
  4. La collection Julien Gérardin à l’ENSA, École nationale supérieure d’art de Nancy, consulté le 27 juin 2020.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]