Julien Dupré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julien Dupré
Julien dupre photo in studio from catalogue web.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Formation
Conjointe
Marie Laugée (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Distinction

Julien Dupré est un peintre français, né le [1] à Paris et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Dupré étudie à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier d'Isidore Pils (1813-1875) et celui d'Henri Lehmann[2],[3]. Il étudie aussi avec son beau-père, Désiré François Laugée, dont il épousa la fille, Marie Laugée.

Peintre naturaliste, dans l'héritage de Jean-François Millet et de Jules Breton qu'il admire, il observe et peint la vie des paysans, jouant sur la lumière. Il donne du relief à sa peinture, accentuant les effets pour donner de la force à ses œuvres et commence à exposer au Salon des artistes français dès 1876 avec la toile La Moisson en Picardie[3].

Il quitte souvent l'atelier (qu'il partage avec son beau-frère le peintre Georges Laugée) situé au no 20 boulevard Flandrin à Paris pour peindre la nature sur le motif à la campagne. Il peint tout d'abord des scènes de moisson, en Picardie particulièrement[4], puis, à partir de 1880, des animaux observés dans la campagne[5].

En 1881, sa toile Les Foins lui vaut une médaille de 2e classe au Salon des artistes français[3]. Très reconnu aux États-Unis, de nombreuses œuvres de Julien Dupré sont conservées dans les musées américains. Il expose au Salon des artistes français régulièrement jusqu'à sa mort, devient membre du Comité du Jury en 1890[3] et reçoit une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889 à Paris, puis est décoré de la Légion d'honneur en 1892[3].

Julien Dupré meurt le en son domicile et atelier au no 20 Boulevard Flandrin dans le 16e arrondissement de Paris[6], et, est inhumé au Cimetière du Père-Lachaise (60e division)[7].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis
En France

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1880 : Les Faucheurs de luzerne, médaille de 3e classe.
  • 1881 : médaille de 2e classe.

Expositions[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de naissance sur « Cote LH/859/60 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  2. Professeur entre 1875 et 1881.
  3. a b c d et e René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 447
  4. Rivage de Bohème, « Julien Dupré », sur rivagedeboheme.fr (consulté le 6 janvier 2019).
  5. Gérard Schurr et Pierre Cabanne, Dictionnaire des petits maîtres de la peinture, Éditions de l'Amateur, 2008 (ISBN 978-2-85917-469-9).
  6. Archives de Paris 16e, acte de décès no 554, année 1910 (vue 10/31)
  7. Registre journalier d'inhumation de Paris Père-Lachaise de 1910, en date du 12 mai (vue 4/31) (après son inhumation dans un caveau provisoire le 18 avril 1910 dans le même cimetière (vue 20/31))
  8. La Vache échappée, notice du musée d'Orsay
  9. « Une Prairie à Archelles », notice no 09940005056, base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Les Lieurs de gerbes », notice no 000PE009974, base Joconde, ministère français de la Culture
  11. « Une Vache », notice no 000PE020571, base Joconde, ministère français de la Culture
  12. « Vache dans une prairie », notice no 000PE020572, base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Barques de pêches en chantier », notice no 04450000170, base Joconde, ministère français de la Culture
  14. La Vache blanche, notice du musée d'Orsay
  15. Les Faucheurs de luzerne, notice du musée d'Orsay
  16. « Un Chemin au Mesnil », notice no 00000056269, base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]